Virée au Mondial des Bières 2015 (première partie)

Mettons quelque chose au clair dès le départ, cette édition mondiale du festival pour moi en aura été une strictement locale. En effet, mes quarante coupons ont été transformés en consommations québécoises. Malheureusement, je ne peux en dire autant en ce qui a trait à la musique. En effet, le diffuseur de la place privilégiait des tubes à saveur plus internationale… Alors le Houblon Philozique vous racontera sa journée sous un autre angle: la qualité de l’accueil et la générosité des « portions ». Condition essentielle pour comparer ce dernier point: un verre non officiel qui n’indique pas les mesures aux 4 et 8 onces, références habituelles en matière de dégustation. Un peu arnaqueur sur les bords? Non, je n’aime pas les verres de plastique et le verre officiel me laisse indifférent (vous avez le droit de ne pas me croire sur le verre officiel…)

Premier arrêt: Les Trois Mousquetaires.

L’assemblage de la Double IPA et de la Porter Baltique en cask m’appelait, mais il était trop tôt. La gentille représentante m’a dit de repasser dans une heure pour déguster cet élixir, ce qui ne m’a pas empêché de me rabattre sur leur Double IPA pour bien commencer ma journée. Si toutes les bières sont de cette qualité aujourd’hui, je serai un homme heureux! Explosion de houblons fruités en bouche (agrumes et fruit de la passion), amertume bien enveloppée par cet alcool (8%) et un côté rafraîchissant étonnant.

WP_20150613_003 J’avais déjà bu deux gorgées avant la photo…

Double IPA: 9/10

Accueil: 10/10

Générosité 9/10

Deuxième arrêt: Brasserie Dunham

Plusieurs propositions sur l’ardoise, je craque pour une vieille connaissance, c’est-à-dire la Saison Pinnacle. Florale et sauvage au nez, cette potion goûte le foin, la céréale, la Belgique, le bonheur plein la bouche. Une autre belle réussite qui accompagne bien cette chaleur (quasi) estivale. 6,5% d’alcool, vraiment? Très agréable et encore meilleure que dans mes souvenirs… Bravo à l’équipe sur place qui prend le temps de répondre à tous ceux qui posaient des questions!

WP_20150613_004 Ça donne soif, hein?

Saison Pinnacle: 9/10

Accueil: 10/10

Générosité: 8/10

Troisième arrêt: Dieu du Ciel!

Non seulement il y a des options ici, mais en plus on nous propose rien de moins que six raretés! Je cède pour la Matière Noire. Un stout impérial américain qui frise la perfection; rien de moins! Foncé à souhait, liquoreux (9%) et houblonné, désaltérant; une gorgée n’attend pas l’autre.  Et des gorgées, j’en ai à profusion tellement cette dame a été généreuse! Merci, merci et merci encore!!! Un stout musclé mais apprivoisé, les papilles et le gosier en redemandent…

WP_20150613_005 Vous ai-je suffisamment remerciée?

Matière Noire: 9,5/10

Accueil: 10/10

Générosité: 10/10

Quatrième arrêt: Boréale

Après trois consommations à l’intérieur, le groupe dont je faisais partie avait décidé que la quatrième se prendrait à l’extérieur. C’est sous un soleil de plomb que nous avons choisi de visiter quelques kiosques séparément. Comme c’est dans mes traditions personnelles, je ne pouvais ignorer une de mes brasseries préférées depuis une bonne vingtaine d’années, j’ai nommé Boréale. Après avoir goûté rapidement à leur nouvelle Session IPA (x2), je me suis fait plaisir en prenant un plein verre de leur Monark, cette délicieuse IPA Impériale. Un peu trop sucrée au goût de certains, elle sait me plaire dans son tout avec son amertume et son doux alcool (7%). On n’en prend peut-être pas deux l’une après l’autre, mais on déguste en souriant… et en mangeant un cornet de frites de Frites Alors! Moment cocasse: l’ami Rio un peu réchauffé qui titube légèrement en allant commander son « grilled cheese » aux champignons. Ça ressemblait un peu à Ivan (chanteur de Men Without Hats) qui se déhanche sur Safety Dance…

WP_20150613_007 Cette jeune dame semble fort occupée par ce traînard…

Monark IPA Impériale: 8,5/10

*Session IPA: 7,5/10

*Session IPA (cream): 7/10

Accueil: 10/10

Générosité: 9/10

C’est ici que se conclut cette première partie. La suite ne saura tarder. En attendant, le clip classique de MWH:

Un commentaire sur “Virée au Mondial des Bières 2015 (première partie)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s