Catégories
bière

Top Philozique 2015 (partie bière)

Houblon Philozique fait rarement les choses comme les autres, alors pour vous partager nos coups de coeur de 2015, voici à nouveau notre fonctionnement.

Tout d’abord, dans cet article en deux parties (première partie ici: https://houblonphilozique.wordpress.com/2015/12/11/top-philozique-2015-partie-musique/ ), il y aura un genre de TOP 2015 global pour l’ensemble de ce qui a allumé la collectivité philozique cette année. Des nouveautés, des valeurs sûres, des événements spéciaux; tout en lien avec la musique, la bière et le blogue lui-même bien entendu.

Ensuite, la semaine prochaine, il y aura le palmarès individuel de chacun des cinq Houblongols. À lire absolument pour vous inspirer, pour vous donner des idées de cadeaux de dernière minute et pour vous divertir bien entendu.

**********

Que retenir de 2015 côté bière? Beaucoup de choses, mais surtout cette effervescence flagrante dans le milieu des microbrasseries. Le nombre de brasseurs et de produits est en pleine progression, la part de marché occupée par ces petits joueurs augmente à bon rythme au grand malheur des grandes brasseries mondiales qui réagissent en multipliant les transactions et les achats de propriétés brassicoles un peu partout sur la planète pour amoindrir les pertes.

Houblon Philozique a goûté à plusieurs excellentes bières et assisté à moult (adverbe de circonstance) événements brassicoles cette année. Comme nous laissons à d’autres le soin de nommer les « meilleures bières du monde », nous nous contenterons de partager avec vous nos principaux coups de coeur 2015.

Dans la catégorie « festival 2015 », la palme philozique revient au Beau’s Oktoberfest. Une organisation incroyable, un site exceptionnel, une ambiance festive, un vaste choix d’activités et une très intéressante palette de bières à la Craft Haus. À ajouter dans votre calepin pour l’an prochain!

téléchargement

Mentions spéciales au Mondial de la Bière de Montréal et à la première édition du Festival des bières de Laval.

Dans la catégorie « événement spécial », le trophée philozique est remis au 17e Anniversaire de Dieu Du Ciel! La qualité et la diversité des bières offertes étaient époustouflantes. La gentillesse du personnel et la générosité de l’établissement ont séduit les gens présents. Une note parfaite sur toute la ligne.

WP_20150912_001WP_20150912_009

Mentions spéciales au 11e anniversaire Vice Versa et au IPA Day/Week du Brouhaha et du Saint-Bock.

Il serait impossible de nommer toutes les bières qui nous grandement plu tellement il y en a eu, particulièrement du Québec. En voici une dizaine, toutes catégories confondues, qui se sont démarquées davantage. Certaines n’en étaient pas à leur « première version officielle », mais il s’agissait ou bien d’une édition 2015 ou bien d’une découverte pour l’équipe philozique.

Brasserie Dunham – Petite Mort (bouteille et fût)

Les Trois Mousquetaires– Double IPA (bouteille et fût)

Dieu du Ciel – L’Or des Marais (bouteille et fût)

Lagabière – Ta Meilleure (fût)

Trou Du Diable – Dulcis Succubus (bouteille)

Pit Caribou/Broadway – La black imperial berliner weisse (bouteille)

McAuslan – St-Ambroise Collection Barrique (bouteille)

Brasserie Dunham/Le Castor – Chevaliers du Funk (bouteille)

Isle de Garde/L’Hermite – Doule IPA (fût)

Le Bilboquet – 25 ans (bouteille et fût)

Comme à chaque année, certains courants prennent le dessus. En 2015, les « bières sûres », les « Brettanomyces », les « levures sauvages », les « assemblages », les « barils de vin rouge, de brandy, de bourbon, etc. » ont meublé les discussions; qu’en sera-t-il en 2016? Peu importe, une bonne bière demeure une bonne bière, tendance ou pas! Tant mieux si les nouveautés ne font qu’élargir nos horizons. Et vous, quelles ont été vos découvertes cette année?

21 réponses sur « Top Philozique 2015 (partie bière) »

Mon premier breuvage alcoolisé cette année se nommait « cocktail zombie »… Au début je pensais qu’il n’y avait que des fruits avec une pincette d’alcool, jusqu’à ce que j’apprenne qu’en réalité il y avait du rhum blanc, du rhum brun et du rhum ambré… Oups !

J’aime

Premièrement, savez-vous l’âge que j’ai ? Vous me dites cela comme si j’avais 12-13 ans. Ensuite, « Vous buvez […] du rhum […]? ». M’avez-vous vu dire que je buvais exclusivement du rhum ? Non; le rhum en tant que tel dans ce cocktail est mélangé avec près de 4 autres fruits, soit l’ananas, le pamplemousse, la lime et la grenadine. « Continuez ainsi et vous tomberez dans les mêmes vices que ces cinq dépravés… ». M’avez-vous vu dire que j’en avais pris une vingtaine ? Non. Je n’ai fait que mentionner qu’il s’agissait de mon premier verre et, à bien y penser, je crois bien que c’était le dernier. Les gens qui me connaissent savent très bien que je ne suis pas du genre à boire ici et là. Mais bon, merci du jugement…

J’aime

Oh, vous avez la réponse aiguisée et fébrile! Seriez-vous aussi susceptible que ce drôle de moineau nommé Rio? Êtes-vous en relation avec lui (lien familial, amical, amoureux)? Êtes-vous lui sous une entité féminine? Vos idées sont trop similaires dans leur opposition…

Ceci étant dit, boire est une bonne chose, ça décoince un brin tout en procurant un plaisir gustatif. Ma remarque ne concernait que votre étonnante consommation de rhum pour une personne qui affirme (à tort?) ne pas boire d’alcool…

J’aime

Furynocturne, je ne crois pas que là était l’intention de cet intervenant. Ce type était peut-être surpris de lire à propos de rhum plutôt que de bière ou de musique sur ce blogue…

Aimé par 1 personne

Si tel était réellement le fond de votre pensée en écrivant ce commentaire, et bien veuillez m’excuser de cette réaction précipitée de ma part… Vous êtes étonné par ma consommation ? Nous partageons le même étonnement. Seulement, même si je dis ne pas consommer de l’alcool, je ne m’interdis pas d’y goûter lorsque mes amies/amis se décident eux-mêmes de goûter. Alors on peut dire que je bois un demi-verre par année, mais un verre que vous divisez au nombre de gorgée et au nombre de mois qui s’écartent entre mes sorties et mes « dégustations ». Ma bouche ne se fusionne pas facilement au goût de l’alcool : je ne prend qu’une gorgée et vous voyez ma figure changée immédiatement. Peu importe s’il contient un autre ingrédient, c’est l’alcool premier que ma langue décide d’explorer, créant mon repoussement. C’est pour cette raison que le cocktail zombie a capté mon attention, puisque je pensais boire un vulgaire jus de fruit tropical… Venons-en aux faits, je ne suis pas l’entité féminine de ce cher Rio. N’avez-vous donc pas vu nos « querelles » sur les autres articles de ce blogue ? Il serait stupide de se bagarrer contre soi-même via deux pseudonymes.. Amis ? Ce serait à lui d’en juger.

J’aime

Vous parlez beaucoup de votre bouche et de votre langue, c’est louche tout cela! Et après quelques recherches, j’ai constaté que vous aviez l’habitude de commenter les articles abordant la sexualité, pas ceux qui traitent de bière ou de musique seulement. Encore plus louche…

Concernant Rio, je vous dirais que plus rien ne me surprendrait sur ce blogue. Est-ce que Rio et les autres ne sont qu’une seule personne? Ou sont-ils des personnages sortis de l’imagination de Roosshima? Ça sent la bipolarité partout ici, tant chez l’auteur principal que chez ses collaborateurs (personnages?) J’ai même des doutes sur les messages, un auteur normal laisserait-il tout cela s’afficher au vu et au su de tous? Et vous furynocturne, existez-vous vraiment? Tout cela m’amuse finalement!

J’aime

Bien évidemment que je ne parle que de ça : les jeunes femmes de mon âge adorent ce genre de chose. Mais votre logique ne tient pas debout ! Vous êtes en train d’insinuer qu’un homme a volontairement inventé une dizaine de personne pour alimenter son blog ? Réfléchissez un peu… Je connais Rio et Roosshima personnellement en dehors de ce blogue et pour les autres je ne les connais pas, mais je les ai déjà vu. Après tout, le pseudonyme n’est qu’une couverture pour cacher notre véritable identité. Vous seriez surpris du genre de monde que l’on peut voir derrière les écrans. Il y en a des laids sous le nom de « Petitchaton47 » et d’autre, mignonne comme tout, se cachant sous le nom de « Furynocturne » 😉 Bref..

J’aime

Il y a effectivement cinq êtres humains qui participent à ce blogue, mais comme ils sont plutôt bipolaires, ça fait quelques personnages au final!

J’aime

Je dois être trop vieux alors, probablement plus âgés que ces hurluberlus d’ailleurs…
Et je réalise que les jeunes femmes sont plus olé olé que celles de ma génération. Bonne continuité chère dame!

J’aime

Encore une fois je suis obligé d’intervenir sur ce blogue. Mais je ne sais pas qu’elle mouche a piqué ce triste ruhmnémo mais que tous sache que Furette nocturne et moi ne sommes pas la même et similaire personne. Y’a des limites à faire dure pour paraphraser le célèbre groupe Arsenic 33! Cette peluche sympathique est certe inoffensive mais n’est certainement pas dérangée.
Humblement vôtre cher numéros

J’aime

Je pense que Rio a une fixation sur les peluches. Peut-être doit-on chercher un lien avec son enfance difficile? Je ne connais pas tout de sa vie…

J’aime

Diantre, Rio, mais calmez-vous! Je n’ai rien dit de désobligeant il me semble. Je cherche à comprendre si vous existez comme personne ou personnage. Et pourquoi cette possibilité d’être à la fois fury et Rio était-elle si absurde? Plus j’y pense et plus il est probable que vous vous serviez d’un pseudo pour vous auto-flatter l’égo, peu importe si vous êtes une personne ou un personnage!

J’aime

Parce que nous nous connaissons dans la vie réel, même si cela fait déjà deux-trois ans que nous nous ne sommes pas vus, raison de distance et de préoccupations. Parce que je suis une femme et Rio un homme. Parce que nos professions, nos fréquentations, nos habitations ne sont pas les mêmes. Parce que j’aime bien prendre de temps en temps le côté de Rio plutôt que celui de Monsieur Philozique et vise-versa, simplement pour voir leurs réactions. Parce que si vraiment Rio se serait fait un pseudonyme pour « s’auto-flatter l’égo », il n’aurait probablement pas choisi « furynocturne » pour cela. Mon pseudonyme reflète quelque chose de spécial et de passionnel, tel que l’on peut voir sur l’image, et ils savent que je raffole de ce film d’animation.

J’aime

Rhumeo, Fury, votre escalade me fait rire. Fury et Rio, je les (re)connais et derrière chaque pseudo se cache une personne. Sont-ils un peu différents sous cette appellation? Sûrement un peu, mais au final ce n’est que de l’agrément, non? Comme vous qui avez choisi ce drôle de nom…

Bonne journée et merci de lire ce blogue!

J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s