Catégories
bière chronique houblon philozique

Parlons bière avec Houblon Philozique

Salut chers lecteurs,

L’été semble enfin s’installer, du moins par séquences. Et quand il fait chaud, la soif s’empare de nous, c’est bien normal. Quoi de mieux qu’un frigo bien rempli de bouteilles et de canettes pour satisfaire notre gosier lorsque le soleil se pointe? Aujourd’hui, je vous propose un trio difficile à ne pas apprécier par une belle journée estivale.

1. Dieu du Ciel! – Ultra Mosaika

Au pub de Montréal, on avait déjà eu la chance de goûter à cette bière, ou du moins à une de ses soeurettes expérimentales, et on l’avait bien aimée. En bouteille depuis peu, elle nous plaît davantage. Pourquoi? Parce que la mandarine prend juste un petit peu plus de place. Cette ultra pale ale est brassée avec du houblon Mosaic, d’où son nom évidemment, et on retient souvent l’aspect plus herbeux et terreux de celui-ci. Un houblon qui plaît particulièrement à notre ami Dubby, lui qui aime tant brouter la verdure là où elle pousse. Une belle bière goûteuse à 5,4% d’alcool qui peut rendre heureux autant l’amateur d’une « blonde » traditionnelle que le fanatique d’IPA.

2. Riverbend – Berliner Weisse à la camerise et aux herbes boréales

IMG_4378

L’été, les bières sures attirent un grand nombre de consommateurs plus discrets l’hiver. J’en suis! Quand le soleil me chauffe la couenne, ce type de bière me fait de l’oeil pas à peu près. Cette année, Riverbend nous offre quelques déclinaisons de Berliner Weisse, dont cette étonnante et rafraîchissante BW à la camerise et aux herbes boréales. C’est sûr (jeu de mots involontaire) qu’il faut un peu se méfier du 5,6% d’alcool et du format de 473 ml car cette limonade festive se boit comme un petit jus de fruits acidulés. Ça goûte le bonbon un peu épicé et c’est à la fois vraiment très bon et original. La version framboise sera « comparée » prochainement à la Solstice d’Été pour votre plaisir…

IMG_4388

3. Beyond the Pale – Pale Ale Project

IMG_4398

L’ami Pousty m’a rapporté ça de l’Ontario, tout comme d’autres produits de Beyond the Pale, brasserie qui s’y connaît en matière de bière et de houblon. J’insiste sur le mot houblon car c’est l’aspect de BTP que j’apprécie le plus. Dans ce cas-ci, il s’agit d’une pale ale qui se démarque par son équilibre et son côté « croustillant » qu’on retrouve plus souvent dans une pilsner par exemple. Les céréales sont bien présentes et accompagnent bien les houblons même en finale. On se rapproche d’une session sans laisser le houblon prendre toute la place. Et à 4,9%, le format 473 ml est juste parfait. Une belle bière de soif!

IMG_4401

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s