Catégories
bière

Parlons bière… avec Houblon P.

Puisque le mois d’avril est chose du passé, on peut affirmer haut et fort que l’hiver est enfin terminé. Afin de souligner l’événement, Dubby s’entretient avec notre sympathique collaborateur Houblon qui ne se gêne pas pour nous proposer quelques produits alléchants.

Et puis Houblon, l’humeur revient avec la température plus clémente?

Ouais, je t’avoue que la chaleur du sud commence à me manquer. Heureusement qu’il y a de bien bonnes choses à boire par ici car je deviendrais fou!

Justement, quelles sont les bières qui ont attiré positivement ton attention ces derniers temps?

Il y en a plusieurs, dont ces deux bijoux de Ras L’Bock achetés avant la fonte de la neige: Vieux Champion et Senor Cacao. 

Une scotch ale et un stout, tu connais mes goûts!

En effet, surtout que les deux sont des versions spéciales de produits qui ont déjà bien de l’allure. Dans la scotch ale (Vieux Champion), il y a du sirop d’érable qui a passé deux mois en barrique de bourbon; ça fait un peu plus cochon mettons. Mais le côté sucré est bien dosé, rien qui tombe sur le coeur. À 9,6% d’alcool, ça réchauffe le gosier même si ça ne paraît pas tant que ça. Pour ce qui est du stout (Senor Cacao), à 7,6%, il a été élevé en barils de bourbon. Un stout-dessert bien plaisant, pas trop rond, un brin vanillé. Une belle affaire qui se boirait très bien l’été aussi, tard devant un feu à l’extérieur avec quelques guimauves grillées.

J’en salive… même si j’ai la toune de Patrick Zabé dans la tête!

Vite passons à autre chose alors! Même si elle ne révolutionne pas le genre, je tiens à te parler de la IPA Américaine brassée par le Ruisseau Noir, nouvelle micro sise à Terrebonne. Respect du genre et bonne première carte de visite, c’est clair qu’un arrêt au salon de dégustation s’impose. Il était temps d’ailleurs car c’est un peu le désert dans ce coin-là. Il y a bien ce projet à Mascouche mais ça tarde. Et ma soif n’est pas patiente…

Donc on s’y rend prochainement?

Aussitôt que t’es prêt!

C’est noté. Tu voulais aussi me parler d’un coup de coeur…

Celle-là, je la gardais pour la fin. Une maudite belle surprise sérieusement que cette 48e Parallèle. D’abord, je bois rarement de la pils. Pas que c’est pas bon, c’est juste pas dans ma ligne de tir habituelle. Deuxièmement, j’ai une tendance naturelle à me méfier des produits Harricana car ceux-ci se retrouvent souvent dans des catégories audacieuses, ce qui n’est pas toujours dans mes cordes et dans mon budget. Par contre, c’est la brasserie chouchou de Phil Spekto et MA Rush ne cesse de vanter leur fameux stout festif; je respecte ça! De plus, on parle ici d’une collaboration avec Riverbend, une brasserie qui mérite souvent mon appréciation. Une alliance vraiment intéressante.

Et pourquoi cette pils?

Quand tu bois une pils, tu t’attends à un goût vif de céréale. Non seulement c’est là, mais en plus t’as l’impression de croquer directement celle-ci! Et le petit côté funky, juste assez discret pour ne pas voler la vedette, vient donner une petite twist magique en fin de parcours. Une bière légère, merveilleusement sèche, un brin sauvage; que peut-on demander de mieux pour fêter l’été les pieds dans l’eau? En format canette de 355 ml, cet élixir à 5,1% pourrait être la vedette de mon été!

Merci Houblon, je pars à l’instant m’en acheter quelques-unes. À la prochaine!

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s