Catégories
bière houblongols mythes sexualité

Bière et mythes sexuels

Houblon Philozique en a marre de lire des trucs faux à propos de la bière qui circulent sur le net depuis quelques mois, voire quelques années. Dans un but de démystifier toute cette mascarade intellectuelle, les cinq Houblongols se sont réunis pour discuter de bière et de sexualité en toute intimité. Voici un compte-rendu de l’étrange soirée-discussion.

H.P.: Sur Facebook apparaît périodiquement cette pseudo-étude qui prétend que les bières fortement houblonnées causeraient une augmentation du volume des seins masculins. En tant que grands amateurs de IPA et de IIPA/DIPA, vous réagissez comment lorsque vous lisez de tels articles?

Spitty: Je fais partie des gens qui passent la majeure partie de leur vie devant l’ordi et je dois avouer que je cherche toujours à trouver des réponses sur différents sites avant de me faire une bonne idée sur un sujet donné. Récemment, j’ai lu plein d’études et de commentaires, scientifiques ou pas, sur la question et je pense que c’est ridicule, point. D’ailleurs, cet article est probablement celui qui résume le mieux ma pensée:

http://www.medicaldaily.com/do-hoppy-beers-cause-man-boobs-higher-estrogen-levels-and-brewers-droop-339404

Rio: Il faut vraiment avoir du temps à perdre pour lire plusieurs articles sur ce sujet. Honnêtement, au nombre de IPA qu’on boit, on ressemblerait tous à des pornstars siliconées comme Lolo Ferrari depuis belle lurette si une telle théorie se tenait debout!

 (fotolog.com)

Dubby: Je pense que ça se peut mais que c’est exagéré. Il faudrait en boire pas mal plus et sur une très longue période de temps pour en arriver à une conclusion formelle. Depuis quand boit-on des bières si houblonnées? Et en buvons-nous des dizaines par semaine? Pas très inquiétant…

Pousty: Des absurdités, that’s it! J’avoue que j’ai eu un petit doute à un moment donné parce que mon mamelon gauche me faisait mal quand je buvais trop, mais Cat m’a rassuré en me rappelant que lorsque j’étais chaud, j’avais une tendance à me frotter contre elle. Et comme je me place toujours à sa droite…

H.P.: Ha! Ha! Passons à autre chose avant que ça se dérape. Remarquez que le prochain mythe risque de vous exciter davantage. Plusieurs personnes prétendent que boire de la bière les rend meilleurs au lit; vous approuvez une telle affirmation?

Spitty: Bof, l’alcool me rend juste plus cochon. Suis-je meilleur sous l’effet de la bière? Je ne crois pas, même que je pense avoir une tendance à plus vouloir dormir dans une telle situation. Tu veux un article sur la question? Voilà:

http://www.virginradio.fr/sexe-la-biere-rend-meilleur-au-lit-c-est-scientifiquement-prouve-a464470.html

Rio: Étude pas étude, j’ai remarqué que j’étais vraiment meilleur après quelques bières. Ceci étant dit, je ne connais pas la réelle importance de la bière dans l’équation. Je m’explique. Je ne bois qu’en présence d’individus; je suis un buveur social. Lors de ces rencontres, il y a des discussions stimulantes, des échanges enflammés et un environnement affriolant. Un état libidineux m’habite alors (sans jeu de mots) et m’accompagne jusque dans la chambre à coucher, là où je deviens une bête passionnée. Je repense à tout ce qui s’est dit, à tous ces regards que j’ai croisés…

Dubby: Maudit que t’as pas d’allure, Rio. Le pire, c’est que je te crois! La preuve? Tes blondes ont toujours voulu que tu sortes souvent avec nous!!! Par contre, on ne leur a jamais parlé de ton attirance pour la gent masculine en état de boisson…

Rio: C’est un autre sujet, ça! Et je suis guéri de toute façon, alors lâche-moi avec ça et répond à la question du sushi philozique!

Dubby: Désolé, Rio, tu as raison. De mon côté, je peux affirmer que la bière me rend meilleur pour une drôle de raison. En effet, elle diminue ma sensibilité phallique. Banderais-je moins dur? Je ne sais pas, faudrait le demander à ma douce, mais, chose certaine, j’éjacule moins vite. Juste ça, c’est un gain majeur pour ma conjointe. Elle n’a presque jamais besoin de poursuivre seule l’acte sexuel lorsque je peux « durer » quelques secondes, même quelques minutes, additionnelles après avoir bu quelques bières. Seul désagrément, il m’arrive parfois de m’endormir avant de jouir…

Pousty: S’endormir avant de jouir, c’est pas fort mon Dubby. Aussi bien dormir sans commencer de quoi rendu là! Anyways, pour répondre à la question, je dirais que la bière ne change pas grand-chose au niveau de la performance sexuelle pour les gars. Je suis le même homme, à jeun ou après quelques bières. Par contre, je me pose la question pour les femmes car Cat se métamorphose complètement après trois bières. Autant elle est timide et réservée avant de boire, c’est une bien différente personne lorsque l’alcool se rend dans son sang. Fort heureusement, elle le démontre dans l’intimité seulement. Ce bout-là, je le garde pour moi…

H.P.: Merci Pousty d’arrêter là! Et merci les gars pour cet éclairage. En résumé, on peut donc affirmer que la bière n’améliore pas directement vos performances sexuelles et n’augmente pas votre masse mammaire! Remarquez que les Soeurs Scientifiques auraient peut-être de quoi à ajouter…

Pousty: Bien dit Houblon Philozique! Et maintenant, on peut déguster cette Aphrodisiaque? Cette discussion m’a donné soif et ce stout au cacao et à la vanille m’appelle…

ApFYN (3)

28 réponses sur « Bière et mythes sexuels »

Ce qui a retenu mon attention est le commentaire émit par Dubby à Rio : « ton attirance pour la gent masculine en état de boisson… ». Et Rio de se défendre par : « Et je suis guéri de toute façon ». Un souvenir me revînt en mémoire, datant d’il y a trois ans maintenant. Vous en souvenez vous, monsieur Philozique et monsieur Rio ? Peut-être pas… Mais moi, oh oh, je m’en souviens ! Nous étions en plein mois de novembre… Ou plutôt devrais-je dire le mois du « movember ». Nous étions tous les trois et monsieur Philozique renseigna monsieur Rio de mon propos concernant vos moustaches. Je tiens ce propos encore aujourd’hui : je déteste ça ! Et monsieur Rio de réagir à mon propos : « T’as bein raison… Quoi que… Une femme à moustache par contre, je trouve ça séduisant ». Et mademoiselle FuryNocturne (moi-même) de répondre : « Et bien ! C’est justement pour cette raison que je ne m’en ferai jamais pousser une ! ». Bref, c’est avec la date de parution de l’article (1 novembre 2015), avec le thème de l’homme… Ainsi que les propos abordés plus haut que ce souvenir me soit venu en tête… Amusant, n’est-ce pas ?

J’aime

Ça me revient, en effet! Et depuis ce temps, vous n’avez jamais été tentée de vous laisser pousser une jolie moustache? Ceci étant dit, ce Rio n’est pas un être dangereux. Il aime bien étaler ici et là certains fantasmes, mais il est bien sage malgré tout…

J’aime

Au moins je ne passe pas pour une raconteuse d’histoire si vous vous en êtes souvenu ! Et pour répondre à votre question, j’aurais peur que ce très cher Rio tombe sous mon charme si jamais une jolie moustache se mettait à pousser sur mon visage… Il n’est peut-être pas dangereux, mais comme dit le dicton : « Mieux vaut prévenir que guérir » !

J’aime

Votre commentaire s’adresse à qui; à moi ou à FuryNocturne? Ceci étant dit, rassurez-vous cher Dragon Ball, Rio est un ami que j’apprécie malgré ses défauts parfois difficiles à supporter!

J’aime

Et ce n’est pas vous qui disiez tout à l’heure, et je cite : « Ceci étant dit, ce Rio n’est pas un être dangereux. Il aime bien étaler ici et là certains fantasmes, mais il est bien sage malgré tout… » ?

J’aime

Certes, Rio n’est pas dangereux, pas du genre à prendre les devants (ou les arrières) malgré ses tentations. Cependant, si vous lui tendez une perche, c’est peut-être une autre histoire…

J’aime

Continuez comme ça! J’aime quand ce blogue parle enfin de chose qui mérite l’admiration et le respect. Savez-vous jeune fureurnocturne que certaine personne aime provoquer et avoir le verbe qui grafigne? que la moustache est le signe d’un certain panache! Prenez exemple sur l’énigmatique Dragon ball, il a du panache. A-t-il également une moustache?

J’aime

De mon point de vue, je peux très bien provoquer de toutes les façons et « avoir le verbe qui grafigne » sans avoir de moustache… Pour vous, quel serait le panache de la femme ? Faut-il absolument que ce soit au niveau de la pilosité ? Parce que, si c’est le cas, je crois que la région pubienne du sexe opposé serait le panache idéal pour vous…

J’aime

Cher fureur crépusculaire, compte tenu de votre jeune âge, je vais éviter d’aller du coté glissant des poils pubiens. C’est un terrain de jeu dangereux… Mais je permets de dire que deux c’est toujours mieux qu’un seul. Pourquoi se complaire dans la tradition quand on peux batifoler dans l’herbe dru de deux magnifiques apanages féminins?

J’aime

Jeune âge ? Je vous rappelle que j’ai déjà atteint l’âge adulte depuis belle lurette ! Et je ne vois pas en quoi une femme à moustache puisse être compté parmi « un magnifique panache féminin »… Mais bon, je crois que je n’ai pas fini de comprendre l’homme… Aussi bien dire que le poil au niveau des aisselles, les jambes poilues, les poils pubiens et bien d’autres régions encore inconnues sont tous des panaches féminins magnifiques, tant qu’à aller jouer dans « l’herbe dru ».

J’aime

Chère Noire Colère, Saviez-vous que tous les apanages ne sont pas des panaches? Que batifoler n’engage à rien de sérieux? Que seuls les béotiens peuvent être attirés par les aisselles et les jambes velues et que je me questionne sérieusement; Dragon Ball porte-t-il la moustache? J’aime les provocateur à la moustache…

J’aime

Dragon ball a bien raison. Avec tous ces propos et à force d’argumenter sur le même sujet, j’avais fini par oublier le sujet principal de tout cela… Bref, Rio, je vous suggère de regarder vos messages… Vous risqueriez d’être surpris… 😉

Aimé par 1 personne

Les amateurs de ce blogue savent que j’aime particulièrement faire déraper les conversations… Probablement même plus que les moustaches mais un peu moins que les photos compromettantes.

J’aime

Ne vous en faites pas, je vous crois sur parole… Et je ne dis pas ça parce que je suis vos « dérapations » religieusement, mais plutôt parce que je l’ai moi-même vécu… Dites-moi, très cher Rio… Abusez-vous encore du beurre ?

J’aime

Un triangle amoureux ? Laissez-moi en rire ! Je dirais plutôt qu’il s’agit ici d’une ligne amoureuse entre ces deux individus. Vous pouvez tout de suite m’enlever du triangle peu subtil s’il s’agissait bien de moi dans le trio !

J’aime

Ce n’est pas grave. J’avoue moi-même avoir tenté de mettre les lecteurs dans le doute à travers mes propos… Que voulez-vous, je suis diabolique comme ça ! Ai-je dit la vérité ? Est-ce faux ? Y a-t-il un mélange des deux ? Qui sait ?

J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s