Catégories
bière voyage

31 juillet – le départ…

La délégation philozique lève les feutres… sans Philozique! Celui-ci demeure en Floride avec son pote Le Pro du Club pour des reportages NFL, il pourra ainsi continuer de boire des bières d’ici le sale chanceux…

Comme dernière chronique du mois de juillet, nous avons choisi une bière sympathique, simple et, surtout, estivale. Le mois de juillet a été très chaud dans le sud des USA, il nous fallait donc un breuvage désaltérant et spécial pour conclure le projet. La Citradelic de la New Belgium Brewing Company est l’heureuse élue!

IMG_1840

Avouons-le tout de suite, l’étiquette nous a séduits dès le départ. La tangerine au centre du houblon donnait soif lorsque le mercure souffrait d’érection monstrueuse. La seule chose qui nous avait retenu un peu, c’était la brasserie New Belgium du Colorado, capable du meilleur comme du pire. Mais plutôt que de se terrer derrière nos préjugés, nous avons osé la cueillir dans cet arbre réfrigéré et la déguster illico à notre arrivée au condo.

IMG_1845

Cette Citradelic n’était pas notre première IPA « fruitée » du périple, nous savions donc à quoi nous attendre. Et dès que le contenu de la bouteille s’est retrouvé dans notre verre, nous savions que nous étions en terrain connu: la couleur orangée, la mousse fine, les arômes d’agrumes (pamplemousse et tangerine évidemment), etc. Un ciel bleu et un soleil de plomb nous accompagnaient pour cette dernière consommation en Floride. Et cette tangerine IPA nous a bien plu! Sans surprise, elle n’était pas aussi riche et complexe que les produits de Ballast Point et de Dogfish Head, mais elle a su se démarquer à sa façon. La tangerine apporte une pointe plus acidulée en finale. Pas acide comme dans une bière sûre, non, vraiment pas dans ce sens, mais plutôt comme dans un fruit encore jeune, dévoré avant d’arriver à maturité avec son sucre abondant. Que voulez-vous, ici nous préférons les fruits un peu plus jeunes…

IMG_1852

Est-ce toujours une IPA cette Citradelic? Oui, le houblon est là, une amertume moyenne aussi. Peu résineuse, bien équilibrée, alcoolisée à 6%, elle saura plaire non seulement à l’amateur de IPA ouvert d’esprit, mais également au consommateur de masse qui se cherche un produit estival un peu différent. Rien pour décoiffer, mais une bière bien brassée et désaltérante à souhait. Une belle surprise au final…

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s