Catégories
houblongols

Des nouvelles des Houblongols

Calmez-vous chers lecteurs (du moins certains), voici votre dose hebdomadaire à propos de ces sympathiques Houblongols.

Tout d’abord, sachez que le soldat survit tant bien que mal à Petawawa, là où il apprend plein de trucs secrets pour surprendre un adversaire potentiel lors d’une imminente guerre. À un mois des élections fédérales, il faut être prêt à tout. Ça sent la fin de Harper, comment les troupes réagiront-elles?

Un bref commentaire de Pousty: J’ai hâte de revenir au Québec, je m’ennuie de ma télé, de mon frigo et de ma Cat. Un peu de mes chums aussi. Pis ce que je pense des chances de M. Harper? Il va vous surprendre encore une fois; le bien finit toujours par l’emporter…

WP_20150912_016_20150919124713 WP_20150912_022_20150919124745 WP_20150912_017_20150919124649

Du côté de Spitty, il récupère tant bien que mal de sa vasectomie. Heureuse conséquence, il a redécouvert les joies du sexe tendre et doux. Ces derniers temps, il aurait été fort occupé avec sa houblonnière en devenir. Il peaufine son plan afin de doubler, voire tripler, sa production l’an prochain.

Une réflexion de Spitty: Il faut toujours avoir des projets personnels dans la vie. Je trouve ça triste que des individus acceptent de toujours répondre aux ordres des autres ou aux obligations du quotidien sans penser à eux-mêmes. Dans mon cas, cette houblonnière me permettra de me réaliser, de m’épanouir, de me ressourcer et de retrouver mon côté sauvage et primitif. J’ai toujours aimé la nature, les buissons, les champs remplis de fruits et de légumes, les lacs en fin de soirée pour y nager nu comme un ver, etc. Et j’aime l’aspect concret de mon projet, pas mal plus réalistes que ceux de Dubby le brasseur amateur aux recettes insipides, de Rio l’artiste au verbe facile mais au crayon sec et, bien sûr, de Roos le wannabe écrivain qui jongle constamment entre le sérieux et le délire car il n’a pas encore trouvé sa voie. Dommage, vraiment dommage…

WP_20150912_002_20150919124436 WP_20150912_001 WP_20150912_006_20150919124516

Dubby, lui, fidèle à lui-même, conjugue encore à tous les modes et à tous les temps famille, travail, loisirs et amis. Entre deux recettes et deux petites vites, il se remet des derniers abus à l’Isle de Garde et au Dieu du Ciel! avant de revoir ses compagnons.

Une prière de Dubby: Sti que t’es con, Roos! Je prie en privé et tu le sais très bien, ne profite pas de ton blogue pour me faire réciter une prière publiquement. En plus, c’est pas tant au bon Dieu que je m’adresse quand je prie, je sollicite plutôt la sagesse de mon père. Je sais qu’il va toujours m’aider à prendre les bonnes décisions. Il m’envoie des signes, je dois juste les capter correctement. J’ai parfois l’impression de mal les interpréter… En général, ça se passe bien pareil. Et comme à peu près tout se balance dans la vie, à part les maudits fonds de pension des fonctionnaires fédéraux, provinciaux et municipaux, je ne peux que faire confiance au destin.

WP_20150912_007 WP_20150912_009

Finalement, sachez que Rio a réussi à stabiliser son taux de sucre après quelques jours de débauche et d’indiscipline. Ça vous indiffère un peu? Allez, ne prenez jamais ses paroles au premier degré ni de façon personnelle, le type est relativement gentil et aimable derrière sa carapace désagréable; suffit juste de ne pas l’écouter quand il a trop bu ou après une rencontre avec un patron. Il s’aime trop et est un peu beaucoup suffisant? Ouais, mais encore, voyez plutôt cela comme un réflexe de défense pour cacher une vulnérabilité criante…

Une réplique de Rio: Câlisse de tabarnaque mon esti de mangeux de marde! As-tu fini de jouer au psychopop à cinq cennes? Vulnérabilité mon cul! Y a des limites à faire dur, Roos. Chu peut-être shapé comme une allumette et doté d’un pancréas déficient, là s’arrêtent mes faiblesses. Chu capable me défendre contre tout et contre tous; peut-être pas avec mes poings mais avec mes points (et mes points de suspension pour les intimes!) Je m’aime un peu trop? Ouais pis, chu hot à ma façon, that’s it! Mais pour te/vous prouver également que je ne suis pas si centré sur ma personne, je prends cet espace que tu me donnes (dois-je ajouter « si gracieusement » Sa Majesté Roosshimarde?) pour parler bières et endroits intéressants, ok?

-Isle de Garde = ma place préférée du moment! Superbe choix de bières, menu bouffe stimulant, service impeccable, incomparable beauté des lieux.

-25 en fût = wow! Merci à l’ETOH et à sa splendide serveuse (vous voyez, je peux apprécier la beauté féminine malgré tous les sous-entendus douteux de ce blogue)

-Dieu du Ciel! = bravo pour vos 17 ans! Des rafales d’orgasmes gustatifs pour l’occasion. Je salive juste à y repenser. Encore une fois l’Immoralité en haut de la liste, mais aussi le DJ, les légumes marinés, le magicien, la foule entassée et les autres bières. Pauvre Cat, on lui envoyait plein de photos de nos verres; des salops nous étions! D’ailleurs, Roos, puis-je jaser de Cat ici, dans cette chronique dédiée aux Houblongols?

Euh, oui, vas-y!

Ha! Ha! Ha! J’aime cette digression, cette façon de fucker ton blogue. On vient de passer d’un bloc de nouvelles tout ce qu’il y a de plus statique à une entrevue!

Pourquoi pas? Bon, que voulais-tu partager à propos de Cat?

Déjà qu’elle est au désespoir depuis le départ de Pousty dans le grand nord, nos dernières virées l’ont presque achevée.

Pousty est à Petawawa, en Ontario pas trop au nord, à peine plus haut que St-Jérôme mettons. Et pourquoi Cat serait si mal en point? Elle est venue à l’Isle de Garde…

Elle devait quitter tôt, elle n’a eu le temps que de boire 3 ou 4 bières. Et le lendemain, elle ne pouvait venir au DDC!

Et puis?

Sur Facebook, elle a écrit qu’elle était terriblement déçue qu’on choke le dimanche pour l’Oktoberfest…

Tu t’inquiètes à ce point pour Cat?

Nous avons quand même une responsabilité à son endroit, non?

Attitude paternaliste maintenant? Dubby, sors de ce corps… Ceci étant dit, rassure-toi. Cat a décidé de se créer elle-même un Oktoberfest dimanche. Elle a visité une demi-douzaine d’établissements en ville pour compenser!

Hein? Tu me niaises?

Brouhaha, Isle de Garde, La Succursale, etc.

Ah ben tab… Dire que je me faisais du mauvais sang; ça m’apprendra!

3 réponses sur « Des nouvelles des Houblongols »

« Chu peut-être shapé comme une allumette et doté d’un pancréas déficient, là s’arrêtent mes faiblesses ». Ah, un souvenir en mémoire me refait surface. Un bonhomme allumette dessiné avec la phrase au-dessus de celui-ci intitulée (le nom est modifié pour confidentialité) : « Monsieur Rio est aussi musclé qu’une allumette » ! Je vois que la comparaison tient toujours, malgré les années passées. C’est bien d’avoir un résumé de chaque Houblongols; savoir ce qu’ils deviennent. À ce qu’on peut voir, il n’y a que du positif dans la majeure partie des cas.

Bref, continuez à nous faire rire/sourire, à nous faire interroger et à nous rendre toujours aussi curieux sur vos différents points de vue concernant différents sujets (principalement de la boisson, huhu) à travers la plume (ou plutôt du clavier) du très cher Roosshima !

J’aime

Furynocturne, je vois que vous connaissez très bien ce personnage unique. Bien heureux de lire vos commentaires qui ne font qu’appuyer les propos tenus sur ce blogue. Rien de ce qui se produit maintenant ne doit vraiment vous surprendre. Au plaisir de vous relire!

J’aime

J’aimerais bien voir des photos de cette Cat, pas sûr qu’elle existe. D’après moi, c’est pour cacher l’homosexualité du gars de l’armée. Houblon Philozique ne défend pas autant Rio, c’est étrange.

J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s