Orval la sauvage

Depuis quelques semaines, plusieurs personnes de mon entourage virtuel ont nommé cette bière trappiste brassée en Belgique. Je ne sais pas si vous fréquentez souvent la S.A.Q. pour vos achats de bières, mais de mon côté ce n’est pas le cas. Je suis souvent déçu de la sélection déficiente et de la fraîcheur de certains produits, surtout les IPA. Comme je voulais à tout prix goûter à cette Orval, j’ai dû visiter une succursale gouvernementale pour m’en procurer une…

Bière qui mousse… WP_20150921_002 …prend trop de place!

Fait à noter, cette brasserie ne brasse qu’une seule bière, nommée Orval. 71 000 hl sont produits par année.

Je débouche la bouteille de 330 ml et j’entends déjà l’excitation des bulles. Je verse le liquide en tentant de contrôler la mousse; semi-échec! Un beau orangé ambré se présente aux yeux sous l’abondant nuage vivant. Au nez, on a l’impression de visiter une écurie fleurie tellement ça sent le cuir et le foin. Au goût, on confirme la présence des Brettanomyces, de houblons floraux, d’un léger côté funky et d’une petite touche fruitée avant la finale plutôt amère. Et plus le liquide se réchauffe, plus les saveurs s’harmonisent merveilleusement bien.  Une superbe expérience à répéter en compagnie de cette bière complexe, forte (6,9% d’alcool) et sèche. Une question cependant: comment ai-je pu passer à côté de cette bière pendant tant d’années?

Orval – Brasserie d’Orval (SAQ) : 8,75/10

6 commentaires sur “Orval la sauvage

  1. Comment pouvez-vous apprécier une bière qui goûte le cheval et qui sent l’écurie? Vous êtes malades. Comme ceux qui aiment le fromage bleu ou des trucs pourris… Êtes-vous si désabusé de la vie pour ne plus vous contenter de fruits et légumes, de pain et de viande, de nourritures et breuvages traditionnels sains?

    J'aime

    1. Deux propos peuvent débattre en lisant cela. La première serait l’expression  » à chacun ses goûts « . Nous n’avons pas tous les mêmes goûts, que ce soit sur le niveau culinaire, vestimentaire, bref, vous voyez ? Et un autre propos vous dirait : y avez-vous goûté avant d’émettre un commentaire négatif ? Vous savez, comme lorsque votre enfant dit ne pas aimer les brocolis, alors qu’il n’y a jamais goûté. Mais bon, si vous dites qu’elle goûte l’écurie, cela veut forcément dire que vous avez un passé obscure en ce qui concerne cette marque. Je respecte votre propos, mais il ne faut pas critiquer les goûts des autres différents des nôtres. Je dis ça car c’est votre  » Vous êtes malade  » qui me laisse un goût amère…

      J'aime

      1. Bah, chacun est libre de s’exprimer ici et c’est bien correct. Trouver les gens « malades » pour si peu est discutable, mais bon…

        J'aime

  2. Deux choses me sont venues en mémoire, lorsque j’ai regardé cette photo prise par vous, très cher Roosshima… Serait-ce dû à trop d’imaginations ou à de la fatigue ? Fouillez-moi, je n’en connais même pas moi-même l’origine ! Bref, ma première pensée fut de croire que cette coupe contenait un sorbet. Je sais, je sais, je vois votre regard interrogateur sur votre visage, mais j’ai ma raison d’avoir pu penser une telle chose ! L’influence d’un programme télévisé où deux personnes se sont rencontrées pour la première fois m’a amené cette hypothèse. Elles se versent une bouteille de champagne et le liquide jaunâtre ressemblait étrangement à votre photo : mousseux à souhait ! (Plus de mousse que de liquide dans la coupe) En deuxième lieu, je ne sais pas pourquoi, mais l’expression  » Pierre qui roule n’amasse pas mousse  » m’est venue en tête. L’expression ne s’accorde pas vraiment avec le contexe, c’est pourquoi j’ai essayé de l’adapter:  » Bière qui coule amasse de la mousse « … D’autres suggestions d’adaptation ? Je crois que je n’étais pas à mon meilleur. Mais sérieusement, nulle dans le domaine de l’alcool, je me demandais : est-ce que la mousse a vraiment un impact sur le goût de la boisson ? Par exemple, s’il n’y avait pas de mousses, le goût serait-il le même ? Il s’agit peut-être d’une question stupide et je m’en excuse à l’avance, mais ma curiosité à cette heure aussi tardive m’amène à ce genre de pensée… Et j’ai envie de lire votre opinion sur le sujet.

    J'aime

  3. J’aimerais bien répondre, Houblon Bionique, je peux?

    Chère furynocturne, vous êtes bien une dame n’est-ce pas? Il y a une certaine sensibilité dans vos propos, de même qu’une naïveté charmante. Vous m’avez allumé avec votre allusion au sorbet, j’aime l’image. En ce qui concerne la mousse, sachez qu’il s’agit d’abord et avant tout d’un truc visuel. L’amateur de bière apprécie une belle mousse au-dessus de son précieux liquide. Y tremper ensuite ses lèvres, sa langue, sa moustache ou toute autre partie du corps se veut un plaisir réel.Et plus la bière est houblonnée, plus la mousse est amère et goûteuse. Juste à y penser et j’ai des frissons, pas juste des frissons… mais je m’arrêterai ici. Donc, la mousse est une question d’apparence qui peut toutefois donner de bons indices sur l’effervescence du produit. Et chaque style de bière possède habituellement son type de mousse. Dans le cas de cette Orval, il est très normal de la voir mousser ainsi; le contraire serait inquiétant. Et une mousse qui sent l’étalon, wow! C’est très excitant…

    J'aime

    1. Je vous remercie, ô très cher Rio. Vous m’avez éclairé dans mon questionnement et j’en suis comblée. Effectivement, je suis une dame. L’auriez-vous deviner par la conjugaison de mes verbes en genre féminin ? Ou peut-être quelqu’un ou quelque chose vous a mené la puce à l’oreille, comme l’on dit, sur mon identité cachée. Bref, encore merci et au plaisir de vous revoir participer dans mes propos, ainsi que dans ceux de votre très cher ami.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s