Catégories
bière musique

Dunham à St-Jean-Sur-Richelieu

Tu ne comprends pas mon sens de la géographie? Laisse-moi t’expliquer alors!

Un simple message lu sur le Net cette semaine: La brasserie Dunham prend le contrôle des fûts au sympathique Lagabière le samedi 11 juillet 2015; tu devines alors où j’étais, hein?

Quoi de mieux que du Yesterday’s Ring pour nous accompagner tout au long de ce chemin tortueux. Un groupe de Nashville? Non, un groupe d’ici, initialement un projet acoustique de deux gars des Sainte Catherines, Hugo Mudie et Frédéric Jacques. Il y a d’abord eu ce split cd avec The Couch Addiction, puis cet album complet, 11 Chansons Pour Faire Pleurer Les Morts-Vivants, avant le classique El Rancho (et le 12" Back From El Rancho). En guise d’adieux, le band a sorti en 2009 le très précieux Diamonds In The Ditch que nous écoutons présentement dans la voiture (j’ai laissé mon cheval et mon chapeau à l’écurie aujourd’hui).

Diamonds In The Ditch cover art

Moving Out To Florida rentre au poste, surtout en cette journée torride. Les « feel good songs » comme Saved By The Belle, What Happens On The Road Stays In The Van et Who I Wanted To Be (Pretty Baby) soutirent des sourires et rendent le pied un peu plus pesant. Fort heureusement pour le conducteur, il y a aussi des pièces pour ralentir le rythme comme Sad Songs, Roses, Email From Lucie et la superbe Scrabble Strip Club qui nous donne presque le goût d’arrêter quelques instants au mystérieux club de danseuses au coin des autoroutes 10 et 35, question de reposer la bête de tôle bien entendu! On retrouve également sur cet album les classiques tounes de saloon pour nous rappeler le côté festif du band, They Oughta Name A Drink After Me et Quebec City Blues remplissent bien le mandat. Puis par magie, en arrivant dans le Vieux-Saint-Jean, le chef d’oeuvre du groupe laisse aller ses premières notes. C’est cheveux au vent et poings brandis que nous conquerrons le Lagabière en chantant à tue-tête les paroles de Punx Not Dead… It’s Just Sleeping. On se gardera la mélancolique Fairy Tale Of Montreal III pour le retour…

Notre saloon du jour sera cette très belle microbrasserie située à quelques pieds du Richelieu. Lagabière offre habituellement plusieurs bières intéressantes de son cru, mais aujourd’hui la place est envahie par une quinzaine de produits d’un membre de la confrérie, c’est-à-dire la Brasserie Dunham. Rarement ai-je été aussi heureux d’être ainsi pris en otage! Regardez-moi cette belle ardoise!!!

Pendant que Dubby étanche sa soif avec la Berliner Melon Weisse, Pousty et sa flamme font de même avec la Cyclope Alpha en cask. De mon côté, je déguste cet Assemblage #1 désaltérant et jouissif à souhait. Une bière sauvage qui mélange saison et houblon à merveille. Le côté agrume est présent sans étouffer les subtilités de la levure. J’en reprendrais bien une autre, mais ma curiosité me dirige plutôt vers le porter robuste nommé Lapatt. Là encore je suis comblé par cet onctueux liquide. Robuste vous dites? Un porter musclé qui ne fait pas dans la dentelle, qui laisse sa marque dès son entrée en bouche. Pain grillé, café, chocolat noir, houblon amer; tout y est! Très loin du Labatt Porter!!! Drôle de choix sous ce soleil agressif peut-être, mais un pur délice malgré tout. Et pour compléter mon trio, quoi de mieux que la version en fût de la Petite Mort, ce stout impérial russe qui m’avait séduit il y a quelques semaines en bouteille. Là, tout simplement WOW! Quel dessert extraordinaire avec cette richesse maltée, chocolatée et alcoolisée! Ces tonneaux d’armagnac, de cognac et de brandy produisent un effet magique sur ce breuvage noir foncé. Une touche herbeuse et vanillée participe à la fête des papilles; peut-on parler d’orgasme gustatif? Ça expliquerait alors la petite mort qui s’ensuit…

https://houblonphilozique.wordpress.com/2015/06/28/grand-chelem-pour-la-st-jean/

Au fil de l’après-midi, Pousty, Dubby, Cat et Yz ont pratiquement goûté à tout le reste de l’ardoise qui était à la hauteur de toutes les attentes comme d’habitude. Mention spéciale à cette excellente bouteille de Stout Impérial Russe qui ne se laisse pas impressionner par la Petite Mort…

Merci à Lagabière, à la soeurette Vanessa pour son service et sa gentillesse, à la brasserie Dunham et à Yesterday’s Ring pour cette superbe journée!

********************************

Assemblage #1: 9/10

Lapatt Porter Robuste: 8,75/10

La Petite Mort: 9,5/10

Yesterday’s Ring – Diamonds In The Ditch: 8,25/10

Après-midi chez Lagabière: 10/10

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s