Catégories
bière musique

Album culte: Délirium Circus – Funambule (1999)

Aujourd’hui débute une nouvelle série sur ce blogue nommée Album culte. Je me ferai plaisir en partageant mes émotions par rapport à des disques qui ont marqué mon existence à un moment donné (et qui font fort probablement encore partie de mon présent). Le premier cd à être encensé ici s’appelle Funambule, du trop éphémère band Délirium Circus. Vous ne connaissez pas ce groupe?  Malheureusement, vous n’êtes pas seul. Ces gars auraient tellement mérité un meilleur sort côté popularité. Cette galette est un diamant brut comme il n’en traîne pas à tous les coins de rue. D’ailleurs, tentez de trouver cette oeuvre dans un magasin ou même sur le Net…

WP_20150623_004 (2)    WP_20150623_006 (2)

Ce trio composé de Caliméro, de Popsicle Frank et de Au Dumb ne lésine pas sur l’énergie et la rage de la première pièce à la dernière. L’atmosphère lourde et malsaine nous entraîne dans une ambiance de cirque où nous sentons qu’un drame pourrait se jouer. Pas juste un accident, peut-être un règlement de compte. Les personnages ont des relations tendues avec la société, avec eux-mêmes également. Des questionnements, des observations, de l’ironie, des quêtes, des entre-deux, du défoulement; c’est un peu tout ça cet album. Et des rythmes saccadés, et un son brut, et une production juste assez sale, et un bordel harmonieux après quelques écoutes…

Ça donne soif, tu te débouches une bière amère, préférablement une IPA, double ou impériale si possible. Je te propose celle que je viens de verser dans un verre, la double IPA de Simple Malt. Ça déchire, ça assèche l’âme, ça donne le goût d’être méchant juste suffisamment pour comprendre la tragédie jouée à plein volume. Houblonnée à souhait, un brin liquoreuse, 8% d’alcool pour te faire chanter le refrain de Encore Un Verre à tue-tête:

Encore un verre encore une bière

J’commence à être saoul en ciboire

Encore une fois le coeur brisé

Encore une fois tout recommencer

Ensuite, tu ris jaune en écoutant Souvenir, tu postillonnes en te défoulant sur Odabig, tu remets Y’a des jours en te questionnant sur tout et sur rien, tu thrashes pendant Au pays des ombres pour demeurer en vie et tu reprends tes esprits quand Inconyme te rappelle que tout est question de perception au final. Tu recommences jusqu’à ce que tu termines ta bière, bon deal? N’oublie pas Libre et Funambule au passage en pointant ton majeur au ciel…

Un album qui est à la fois garage, hardcore et heavy, ça peut juste faire sortir le mauvais de ton système. Vas-y, ça te fera du bien!

Délirium Circus – Funambule : 9/10

Double IPA – Simple Malt : 8/10 WP_20150623_007WP_20150623_007 (2)

Écouter ce cd en auto après avoir bu cette bière: Une très mauvaise idée!!! Surtout si vous avez une tendance à vous emporter facilement derrière le volant…

Un petit lien?

https://myspace.com/deliriumcircusmtl/music/album/funambule-6513159

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s