Catégories
actualité bière chronique musique

Jour 26/28 – Une bière, un artiste

La bière du jour: la Longue Pointe de Brasseur de Montréal

Aucune description disponible.

Pourquoi Roos Spekto? Avoue que tu ne t’attendais pas à ça, lecteur différent! Je remplace ce soir en urgence car Philo était dans le trouble. C’était la Saaz Pils de la Memphré qui était sur le point d’être publiée, mais quand il a su l’histoire de Todd Pouliot, les plans ont changé. Sérieusement, c’est le genre de truc qui me dégoûte. Mes pensées vont aux pauvres gens qui ont dû subir ces comportements-là, surtout les dames évidemment. Sti que ça fait dur!!! Bon, assez pour cette vermine, parlons de ma longue shot, c’est-à-dire cette Longue Pointe de Brasseur de Montréal. Je sens ton hésitation… mais tu ne devrais pas. Autant j’ai apprécié ma Normanville cet été, je dois avouer ici que cette pilsner du nouveau monde est vraiment rafraîchissante. Le nouveau monde de la description est un peu forcé, mais c’est un détail. Et je ne ferai pas non plus un cas du partenariat avec la géante Molson. C’est un produit qui se boit très bien et Bernard Geoffrion dirait même qu’elle n’est pas bourrative au goût! Blague à part, cette pilsner représente clairement un des meilleurs rapport qualité/prix du marché à un peu plus de trois dollars la canette.

L’album du jour: Fuck’n’shit baby love du Karlof Orchestra

Dave Brubek te salue!

Pourquoi retourner en 2002? Mille raisons, mais je t’en sors quelques-unes seulement, ça devrait suffire. Premièrement, Philo n’en croira pas ses yeux! Aucune idée de son choix initial, mais ce n’est pas mon problème. Deuxièmement, à chaque fois que je bois une pils, je pense à Docteur Pill. Je le sais, il n’y aucun criss de rapport, mais la phonétique de pils m’amène là! Troisièmement, j’ai trippé sur cet album dans le temps. C’est pas tout bon, mais c’était un pur divertissement à chaque écoute. Ce l’est encore ce soir au moment d’écrire ces lignes. Quatrièmement, le titre du disque est le plus rock and roll de l’histoire du rock au Québec, rien de moins! Cinquièmement, l’humour et le talent créatif du Karlof en question valent le détour. Enfin, il y a le classique Riff Commercial. Tu veux-tu d’autres raisons? Écoute toi-même…

https://karlofgalovskylefreakshowband.bandcamp.com/

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s