Crème francophone 2017

L’année a débuté lentement, puis les albums sont apparus les uns après les autres. Certains nous ont évidemment épatés plus que d’autres; voici la crème francophone telle que choisie par notre équipe.

CRASH TON ROCK – VOLTE-FACE

Une belle brochette de chansons qui te rentrent dans la tête après quelques écoutes. La dernière toune finit pis tu laisses ton lecteur recommencer l’album. Surtout que L’Ennemi est un puissant ver d’oreille qui, en plus, t’épate avec sa basse enivrante. Cul-de-Sac, Le Monstre, Brûle le Québec, Brûle pis Encore en Vie (un rappel de la belle époque des Vulgaires Machins dans son style) sont les autres pièces qui mettent du feu dans mon cerveau. Un groupe de chez nous qu’il faut impérativement encourager! (Roos Spekto)

INTENABLE – QUATRIÈME MUR

Accrocheur et contagieux, ce Quatrième Mur de la formation Intenable est difficile à retirer du lecteur. Rien de bien compliqué tout au long des quinze pièces, mais du rock bien ramassé et exécuté comme il se doit. Pourquoi étirer inutilement un morceau? Ce band ne tombe pas dans ce piège. Pour vous situer un peu, ce trio offre une musique qui tire autant vers Guerilla Poubelle que vers Alkaline Trio avec une petite touche Caféïne nappée occasionnellement d’une sauce Clash. Les textes font sourire et le côté juvénile de certains d’entre eux sont de bon ton. On passe par Guerilla Asso ou par Slam Disque selon votre provenance. Bonbon estival garanti! (Philozique)

MONONC’ SERGE – RÉVOLUTION CONSERVATRICE

Pochetterc 800x800

L’autre jour à la radio j’étais en entrevue
J’ai encore aligné des phrases décousues
J’ai dit rien que des affaires qui tiennent pas debout
Et fait s’effondrer les cotes d’écoute
Mais fuck, si vous voulez quelque chose qui s’tienne
Baissez vos culottes pis tenez vous la graine
Moé j’en ai mon casque de vos remontrances
Et je crie mon droit à l’incohérence (Mononc’ Serge)

Que peut-on ajouter à cela? Peut-être ceci!

WD-40 – LA NUIT JUSTE APRÈS LE DÉLUGE…

Le plus grand retour sur disque de 2017? Possiblement! Parmi les moments forts de l’album, il y a ces deux premières pièces, Le déluge… et La mer des tourments, qui donnent le ton à l’oeuvre. L’ambiance, les rythmes, les voix; on sait à quoi s’attendre pour la suite de la part de nos cowboys en radeau. Puis L’enfer est intime et De passage nous rappellent musicalement les racines de WD-40, celles qui nous ont fait craquer pour ce band il y a déjà si longtemps. (Philozique)

GUERILLA POUBELLE – LA NAUSÉE

Dans un créneau plus punk et rapide, Guerilla Poubelle nous balance sa révolte et son énergie en treize chapitres sans s’essouffler. La Nausée de la formation française est contagieuse… dans le bon sens du terme! Du coup, nous rêvons à la possibilité de voir débarquer le band à Montréal prochainement, pourquoi pas lors du Pouzza d’ailleurs? Cette galette décoiffe du début à la fin et les refrains sont diablement dangereux; impossible de les oublier, croyez-nous. (Philozique)

BRUTAL CHÉRIE – ANTI-SOCIAL ET BRUTAL

Du punk qui rappelle autant la scène new-yorkaise des années Ramones que l’énergie du punk français qui a suivi. Un trio de feu dangereusement contagieux avec ses voix et ses refrains entraînants. Un album qui s’écoute bien dans les bureaux de Philozique mais encore mieux dans la Spektomobile, avec ou sans mon frère Rio dans les parages. Du gros bonheur au lancement à L’Esco, on attend la prochaine rencontre avec impatience! (Roos Spekto)

DANY PLACARD – FULL FACE

Placard n’est pas du genre à faire du surplace. Il réinvente continuellement à sa façon le folk rock. Sur ce nouvel opus, quelque chose dans le son et dans les arrangements nous amènent parfois vers des chemins plus rock, voire plus grunge dans certains cas. Une impression que le bonhomme a écouté Cobain, Young et Waters lors de son parcours. Et peut-être même que certains oseront peut-être dire qu’il a pris un virage à la Dylan en exagérant évidemment… (Philozique)

******

Avant de vous présenter notre ultime podium, nous aimerions nommer quelques artistes qui ont su marquer l’année à leur façon. LES CHIENS avec cet excellent EP nommé EP 2RIPÉ qui a rocké le Québec puis l’Univers (et Verdun) après avoir rocké le Rock et Ripé l’an passé, LE DIABLE (COMME L’OUTIL) qui nous a épatés avec son Anémie 61 et son lancement au Divan Orange, sans oublier ROUGE POMPIER que nous avons suivis à plusieurs endroits cette année, l’inépuisable duo ayant joué à peu près partout au Québec avec énergie, plaisir et professionnalisme peu importe les conditions et la foule présente; chapeau!

******

KEITK KOUNA – BONSOIR SHÉRIF

Voilà les big shots
En chars allégoriques
Voilà les boss de bécosse
Et les sous-bites
Voilà les rectums en chefs
Les chameaux
Voilà les lèche-culs
Et tous les fayots

(Vaches)

Kouna, fidèle à son habitude, touche à plusieurs styles sur cette galette. Du lot, on retient surtout ses morceaux plus échevelés, plus punk. Shérif, Vache, Marie et Madame sont exécutés avec l’énergie d’un Béru bien déchaîné; on aime beaucoup! (Philozique)

TAGADA JONES – LA PESTE ET LE CHOLERA

La Peste Et Le Cholera

Bombe larguée en mars, cet album a mérité sa place sur notre podium dès sa sortie. Un band plus pertinent que jamais en cette époque trouble. De l’émotion, de la justesse et de la puissance; absolument rien ne sonne faux ici. Que du vrai dans les oreilles, tant en galette qu’en live. Une prestation fort remarquée au Pouzza, espérons une prochaine visite pas trop lointaine. Et que dire de ce Mort aux cons qui n’est rien de moins que le morceau de l’année francophone selon nous! (Roosshima)

OKTOPLUT – LE DÉMON NORMAL

L’album francophone de l’année, à l’unanimité ici, est Le Démon Normal de cet incroyable duo au nom loufoque, Oktoplut. Malgré les attentes déraisonnables de plusieurs de leurs fans, les deux musiciens ont su élever leur jeu d’un cran pour enregistrer un opus qui ne quittera pas le lecteur de sitôt. Punk, rock, atmosphérique, grunge, métal, stoner… tout y passe et ça colle merveilleusement bien. Et en spectacle, tel que constaté au Club Soda le 25 novembre dernier, le band sonne comme c’est pas possible. Toutes nos félicitations à Laurence Fréchette et Mathieu Forcier pour ce titre très bien mérité! (Philozique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s