Catégories
économie bière Dubby houblongols

Chronique économique #1

Nouvelle chronique parmi tant d’autres en 2016. Question de tenter de comparer des pommes avec des pommes et des oranges avec des oranges d’un point de vue économique, Houblon Philozique invitera des consommateurs à venir partager leur passion pour la bière… en tenant compte de leur budget! En cette première historique, l’illustre Houblongol Dubby, comptable diplômé et roi de la finance personnelle, prend le clavier pour discuter avec nous.

Bonsoir Dubby, heureux de parler bière et budget avec nous?

Bien sûr, deux sujets fascinants! Ça va peut-être pas toujours fort côté finances, mais c’est top shape côté bière…

Justement, en ces temps d’austérité québécoise, as-tu changé tes habitudes de consommation? Regardes-tu un peu plus le prix des différentes options avant de sortir tes dollars?

Tout à fait, je respecte les sommes allouées au fond « boisson » en équilibrant ma consommation de bouteilles de luxe par rapport aux bouteilles normales. Également, je bois de plus en plus la bière que je brasse. Le vin? Je n’en achète presque plus. C’est maintenant une dépense comptabilisée dans le budget de ma conjointe!

Pour nous éclairer un peu, qu’est-ce qu’une bouteille de luxe vs une bouteille normale?

Quand je pense à une bière de luxe, je fixe la barre à 2$ les 341 ml. Il y a luxe et luxe, on s’entend, mais mettons que tout ce qui est en bas de ce prix peut être considéré une bouteille normale. Ça vous situe mieux?

1996_2D_370

Parfaitement! Et comme cette première chronique veut justement cibler les bières plus accessibles, nous nous concentrerons sur celles-ci aujourd’hui; ça te va?

Pas de problème, c’est quand même ça que je bois plus fréquemment, surtout en solitaire en fait. Je délie plus facilement les cordons de ma bourse quand je rencontre mes amis. Seul, on dirait que j’ai de la misère à me gâter…

Alors chez toi, sans occasion spéciale ou sans visite, lors d’un souper tranquille ou seul pendant un match de hockey par exemple, tu bois une bière qui te coûte moins de deux dollars si j’ai bien compris.

En plein ça! Par contre, je bois de moins en moins de bières des macrobrasseries. À part celles que je brasse, je me tourne vers les nouveautés à prix abordable ou vers les classiques toujours fiables.

Quels sont ces classiques justement? Les personnes qui entrent dans cet univers des microbrasseries et/ou qui ont un budget plus serré (par choix ou par obligation) aimeraient bien le savoir.

Le premier nom qui me vient en tête est Boréale. Cette micro de grande taille a un excellent réseau de distribution et ses bières sont de qualité. J’ai une préférence pour la Boréale IPA qui représente un excellent rapport qualité/prix. Mes amis nommeraient aussi la brasserie McAuslan mais j’ai trop de difficulté avec leur petit goût de diacétyle dans leurs produits de base, je me contente de leurs brassins spéciaux qui, eux, sont délicieux. Mais à ce prix, ça ne rentre pas dans la catégorie du jour…

bouteille_ipa

Il y en a d’autres?

Je nommerais Unibroue comme référence impeccable, mais depuis l’achat de Sleeman/Unibroue par le géant Sapporo, on ne peut plus parler de micro, hein?

Effectivement, par contre leurs produits sont toujours brassés ici, avec soin et qualité, et à prix étonnamment bas…

Alors j’ai la permission, super! Et d’la marde pour ceux qui chialent! En plus, c’est un modèle à suivre d’un point de vue économique. Ces gars qui ont mis sur pied cette brasserie ont de quoi se péter les bretelles. Des bières incroyables, une bonne palette de produits, une production constante et uniforme, une distribution phénoménale, etc. Vive la Maudite, La Fin du Monde, la Raftman, l’Eau Bénite, la Noire de Chambly et la Trois-PistolesBoire moins, boire mieux était leur ancien slogan, je l’ai modifié pour un boire plus et mieux en respectant mon cadre financier.

Tu t’exprimes vraiment comme un ministre des finances!

Houblon Philozique, tu veux vraiment que je m’enligne dans cette direction?

Euh…

Trop tard, je suis crinqué! Starte une toune de Slayer pis lis ce que j’ai à exprimer…

La qualité de ton français vient de chuter l’ami!

Fuck la langue, Rooshima, la priorité vient de changer… Je commence à en avoir assez des gens qui se défoulent toujours contre les patrons, les hommes d’affaires et les politiciens. Que serait le monde sans nous? Nous structurons la société avec nos règles et nos valeurs, nous créons de la richesse et nous fournissons des emplois à la population. Imagine s’il n’y avait que des syndicats et des Rio sur cette Terre, nous serions en faillite, affamés, malades (sûrement diabétiques), faibles, devant aucune perspective positive du futur, etc. Je n’aime pas particulièrement le PLQ, mais j’approuve cette idée de contrôler les finances publiques et de se tenir debout face aux privilégiés syndiqués de la fonction publique! Si on me compare à un ministre des finances ou à un président du Conseil du trésor, j’ai pas de trouble avec ça; je m’assume!

Dois-je te souligner que je n’ai qu’affirmé que tu t’exprimais comme un ministre des finances?

J’ai tout de suite pigé les sous-entendus, ne me prends pas pour un fou! Je te connais et je sais comment tu passes tes messages en personne ou sur ce blogue. Toujours un peu de côté, jamais en ligne droite, une vraie couleuvre…

Aucun rapport, mais si ça te fait plaisir…

T’es moins pire que Rio, t’es parlable, mais au final tu méprises autant que lui les grands artisans financiers de notre société.

Ok… et c’est pour ça que tu bois de la bière de microbrasserie?

Il n’y avait pas de lien, mais maintenant que j’y pense, je crois que je vais bouder la bière syndicale…

Merci Dubby pour ta participation à cette première (et dernière?) chronique économique. En résumé, on retiendra qu’il y a moyen de boire de bons produits à moins de deux dollars la bouteille. 

C’est ça, t’arrêtes ça quand tu ne contrôles plus grand-chose. Mais oui, j’espère que tes lecteurs retiendront les noms suivants: Boréale et Unibroue. Tu peux rajouter McAuslan, Les Brasseurs RJ, Archibald… 

On se débouche un Stout Impérial Russe (cognac) de Frampton Brasse pour conclure?

Maudite bonne idée, on est entre amis après tout! On la boira à la santé de Rio…

 

 

 

19 réponses sur « Chronique économique #1 »

Enfin un peu moins de pétage de broue inutile avec des bières fancy comme d’habitude. Je ne sais pas t’es qui Dubby, mais t’es moins frais chié que le tarla à Roos sous ses divers pseudos. C’est un brasseux de marde qui se la joue tout le temps. Il aime foutre le trouble partout en mettant ça sur le dos des autres. Méfie-toi, sûrement pas un bon ami…

J’aime

Tant que ca reste sur le dos de Rio, j’ai pas de trouble avec ca. Sache mon Roller que malgré nos opinions divergentes sur certain sujet, nous restons de très bons amis. Malgré ses tendances à péter de la broue, ca reste qu’il est capable de pèter comme tout le monde. On est lié par une forte amitié et par un petit patelin. On est les Beavis et Butthead de Delson. Je te laisse deviner qui est Butthead…..

J’aime

Bien d’accord avec vous ! C’est pour cette raison que je ris la plupart du temps, question de remonter le moral à mes collègues de travail et de voir la vie sous un ton un peu plus joyeux !

Aimé par 1 personne

Ok, pis moi comme j’ai pas habité dans l’inénarrable patelin de Delson je peux rien dire? Sachez quand même que je viens d’ine ville très bourgeoise à côté de l’ouvrière Delson. Et c’est moi qu’on blâme d’être anarchiste. Et l’ouvrier du groupe qui se targe d’être un pseudo ministre des finances.. Leurs seuls points communs : leurs tailles respectives les empêchent de voir loin.

J’aime

Pourrait-on se calmer, je vous pris ? Nous avons des opinions différentes, j’en conjure, mais de là à insulter autrui… Où est le respect ? On aime ou on n’aime pas, mais, pour le bien de tous, ne mêlons pas cette haine avec des mots vulgaires… Je n’ai rien contre vous, Roller Coaster, et je ne veux pas me mêler de votre haine envers ce très cher Roos, mais, je vous en pris, trouvé paix et arrêtons les insultes…

J’aime

Est-ce que Roller Coster est un homme ou une femme? Roos lui dit vieux mais il ou elle a des seins!! C’est ambiguë encore une fois sur ce site…
Cher Montagne Russe vous me faites vivre de drôle de sensation!
Qui eu cru qu’une chronique monétaire puisse provoquer autant de réaction.. Surtout lorsqu’un des collaborateur est un réactionnaire.

J’aime

Pourquoi pensez-vous que vivre de drôle de sensation signifie excitation? Vous tombez dans le même discours réducteur que l’auteur de ce blogue! Soyez créatif.. La vie est une drôle de chose!

J’aime

Bon, ça y est, on inclut la dragonne de passage dans les commentaires de cet article… Je vous signale que dans la majorité de vos commentaires il y a une péjoration assez négative. Ayez la vie à cœur et souriez un peu voulez-vous ?

J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s