Catégories
musique

Baroness voit mauve

Août 2012, lors de la tournée anglaise pour l’album double Yellow & Green, l’autobus de Baroness chute d’un viaduc. Heureusement, personne ne perd la vie, mais plusieurs blessures importantes changent les perspectives d’avenir pour les membres du groupe. Quelques mois plus tard, Allen Blickle et Matt Maggioni, batteur et bassiste, quittent la formation. Doit-on craindre le pire scénario, soit la fin du quatuor qui nous a également pondu l’excellent Red Album et le sublime Blue Record? Surtout qu’il ne reste que John Dyer Baizley comme membre fondateur (2003). Non, l’arrivée de Sebastian Thomson et Nick Jost revitalise le band qui repart en tournée et qui, éventuellement, recommence à créer de nouvelles pièces. En décembre 2015, l’album Purple voit enfin le jour.

purple

Dès les premiers instants de Morningstar, on reconnaît le son et la fougue de Baroness, ça fait du bien à entendre après toutes ces années. Une production un peu plus sale que les précédentes, fruit de leur nouvelle indépendance? Quoi qu’il en soit, c’est loin d’être désagréable. Shock Me se pointe soudainement et nous fait sourire. Avec son synthétiseur, certes, mais aussi avec son refrain terriblement accrocheur. Un futur classique, un crowd-pleasure assuré. Du hard rock version Baroness. Try to Disappear et Kerosene suivent dans la même veine en poussant progressivement vers une lourdeur plus accentuée. L’instrumentale Fugue vient clore cette première partie en calmant momentanément le jeu…

bar2

Baroness, c’est aussi l’art visuel de John Dyer Baisley!

bar3

L’épique Chlorine & Wine lance la seconde partie avec grâce et précision. Sûrement le bijou de l’album. The Iron Bell et Desperation Burns plongent ensuite dans l’univers tordu du Baroness saccadé et lourd, gracieuseté des guitares endiablées de Baizley et (Pete) Adams. Puis If I Have to Wake Up (Would You Stop the Rain?) et sa finale Crossroads of Infinity viennent conclure ce superbe album avec des rythmes lents, musclés, poignants et mystérieux. Jusqu’où ira ce band la prochaine fois? D’ici là, profitons de cette offrande de haut calibre, notre esprit ne s’en portera que mieux. Une petite visite en salle prochainement? Nous pouvons nous le souhaiter!

bar1

Baroness – Purple : 9,25/10

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s