Catégories
houblongols

V comme Vasectomie

WP_20150808_024 (3)

Il s’agit d’un mercredi peu banal dans la vie de Spitty, dans quelques minutes le doyen du groupe se fera couper le canal famille après maintes hésitations et réflexions. Plus jamais il ne pourra se reproduire, ce qui ne le dérange nullement. En fait, c’est la peur qui le gruge de l’intérieur. Souffrira-t-il? Y aura-t-il des complications? Et surtout, sera-t-il aussi performant après la chirurgie mineure? Là est le grand mystère et le nid de ses craintes. Voyez-vous, le cracheur frisé est un homme fier, très fier. Et très libidineux. Il espère être à la hauteur jusqu’à la fin de ses jours; y a-t-il un risque de voir son engin magique affecté? Ça le trouble…

Hier soir, question d’évacuer un peu de stress, il est venu nous rejoindre pour embouteiller notre dernière création, qui semble fort prometteuse malgré toutes les péripéties en cours de fabrication. Boire quelques bières par la même occasion ne lui faisait pas de tort. Il s’est même permis d’exprimer ses inquiétudes et réticences. Voici quelques échanges qui ont pimenté la soirée.

*********************************************

Salut les gars, heureux de vous voir la face!

C’est demain le grand jour?

Pas sûr, je peux toujours changer d’idée…

Come on, tu peux pas faire ça!

Écoeure pas le monde Dubby, ça fait des années que tu dis que tu vas y aller pis t’es encore fertile. T’as même refusé un rendez-vous récemment.

Je pouvais pas manquer un jour de job, ça se fait pas…

Pffffffffffffffffffffff! J’ai déjà callé off la semaine prochaine…

*********************************************

(après quelques consommations)

Sti, j’ai la chienne. Je suis certain qu’il va se passer un mauvais truc. Je vais avoir mal pendant des semaines, ma poche enflera et deviendra bleue ou, pire scénario, je vais bander mou pour le reste de ma vie!

Tu ne trouves pas que t’exagères?

Roos, tu m’as toi-même avoué que t’avais l’impression d’avoir reçu un coup dans les schnolles pendant une quinzaine de jours, right?

Ouais, mais rien de grave là-dedans…

Vous pouvez pas comprendre, j’ai pas un grand seuil de tolérance à la douleur…

Au moins tu le sais!

Ah, fuck off!

*********************************************

Pourquoi faut-il se faire zigouner pour ne plus se reproduire? S’il existait une pilule pour homme je la prendrais!

Facile à dire, mais ta blonde a de bonnes raisons pour arrêter de la prendre.

Cat, tu dis ça par solidarité féminine.

Pas rapport, c’est juste une réponse rationnelle à une situation précise.

Pis si je bande mou après?

Ta blonde va t’aimer pareil…

D’la marde ça, j’y crois pas! Mes talents sexuels représentent la quasi-totalité de mon charme…

*********************************************

(après sa dernière consommation)

OK, je dois vous avouer que je fais le même rêve à plusieurs reprises depuis quelques semaines et ça m’énerve.

C’est quoi ce rêve?

C’est le jour de l’opération. L’infirmière me demande d’enlever mes culottes. Elle m’observe avec un drôle de sourire. Elle me pousse sur un genre de lit et installe mes pieds sur des étriers. Elle soulève mon scrotum et me félicite pour mon rasage. Elle me dit que le médecin appréciera beaucoup et que ça facilitera les choses. Puis celui-ci arrive masqué. Il donne quelques ordres à l’infirmières que je n’entends pas bien. C’est la première fois que je rencontre cet homme mais sa voix me rappelle quelqu’un. Je sens une piqûre entre mes deux couilles. Ça fait mal quelques secondes. La douleur se dissipe. Ma région pubienne est engourdie. Pourtant, je sens des doigts me palper. J’entends clairement l’homme dire qu’il a rarement vu un anus si bien rasé. Je tente de me relever mais mes membres n’obéissent pas. Le médecin rit. Je reconnais ce rire, cette voix, ces yeux qui m’observent. Comment Rio a-t-il pu devenir spécialiste de la vasectomie? Je réalise que je suis dans un local d’arts plastiques. Je panique. Je crie. Je me réveille à chaque fois au même instant…

T’es vraiment fucké, Spitty!

C’est pas moi qui est fucké, Pousty, c’est Rio le dépravé!

Il n’est même pas là pour se défendre…

Les absents ont toujours tort, non?

*********************************************

WP_20150614_001 (3)

Bon, il est passé 14h00. Spitty est dans une salle attente en train de supplier la vie de venir se mettre au travers son chemin pour le sauver de cette opération. Dans quelques minutes, lorsqu’il sera étendu à moitié nu, il priera pour que tout se passe bien. Nous, les Houblongols, n’évoquerons aucun dieu ou saint. Une simple pensée suffira. Nous savons que tout se déroulera normalement et que la vie du Spit retrouvera son rythme paisible très prochainement. Et à ce moment, le cracheur étoile recommencera à postillonner tant du haut que du bas…

WP_20150808_035 (2)

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s