Catégories
musique

Album culte: Molodoï – Tango Massaï (1995)

Été 1995, les FrancoFolies de Montréal avaient invité Molodoï à jouer sur la scène Labatt Bleue, sise rue Sainte-Catherine. François Guillemot, chanteur du groupe et ex-leader de Bérurier Noir, invitait la jeunesse québécoise à fêter malgré le sérieux de plusieurs chansons. Je le revois encore aider des spectateurs à monter sur les planches au grand désarroi des agents de sécurité et des organisateurs. La dernière pièce venait de se terminer, on avait coupé le son des micros pour ne plus laisser la chance au groupe d’inciter la jeunesse à désobéir ou à agir « dangereusement ». Le band avait joué quelques classiques et présenté de nouvelles chansons de leur album Tango Massaï. Depuis ce temps, ce cd reprend régulièrement sa place dans le lecteur et, malgré les décennies, demeure toujours aussi pertinent.

WP_20150815_001 (2)

Dès le départ, Âme Errante nous propulse sur les routes du monde. Du rock à l’attitude punk pour nous décrire ces moments de marche où l’on se sent étranger, parfois même en déroute, dans cet univers si instable. Tank suit avec sa lourdeur militaire pour exiger le retrait des troupes là où elles ne devraient pas être. On reprend du rythme avec Seigneur Tigre et sa loi de la jungle. Puis Fille du Viêt-Nam nous donne l’impression de visiter ce pays tant par les paroles que par les sonorités. Tango Massaï se pointe et se laisse apprécier au fil de se nombreuses subtilités. Ses chants en choeur font dresser les poils à chaque écoute. Ça se poursuit dans la même veine avec la superbe Haute-Région avant de dégainer grave avec la rapide et puissante Kalachnikov Style qui déchire tout sur son passage. Moment étrange que cet Elephant Reggae à la plage 8 de cet opus. Pas mauvais mais tellement dans le champ gauche qu’il en est déstabilisant. Avec le temps, ce titre m’a plus fait sourire que grimacer… Brigade d’Amour reprend là où Kalchnikov Style avait laissé, avec urgence et entrain. On calme le jeu avec Du Côté du Laos sans ramollir le message du texte. Et l’album se conclut avec ce désormais classique ici nommé La Complainte des Ouvriers. On a beau avoir entendu cette chanson des centaines de fois, jamais on ne s’en lassera. Pièce inspirante qui devrait ouvrir les esprits à plus d’un…

WP_20150815_002 (2)

Un an plus tard, Molodoï tirait malheureusement sa révérence. Un dernier disque, Rebelle Anonyme, a vu le jour en 1996, mais il n’a jamais su déloger Tango Massaï de ma tête et de mon coeur.

Tout cela te donne soif? Prends n’importe quoi sauf de la Labatt Bleue! Cette bière a bien moins vieilli depuis 1995!

Molodoï – Tango Massaï (Sony/Squatt): 8,25/10

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s