Catégories
philosophie

L’art du compromis (1ère partie)

Bruce veut faire ceci, il se contente de cela. Courtney désire passer un weekend dans le nord, Kurt accepte mais pour une seule nuit. Angus rêve d’aménager un bar au sous-sol, il opte plutôt pour la réfection de sa toiture qui coule (en buvant sa caisse de 12 pour se consoler!) La vie nous oblige souvent à prendre des décisions, avec celles-ci viennent un lot de compromis. Êtes-vous du genre à trancher entièrement d’un côté ou à couper la poire en deux? Réflexion sur l’art du compromis, pour soi ou pour les autres.

WP_20150724_022 (2)_20150724224251

1ère partie: Pour soi

On a tous des désirs, des buts, des besoins. On a tous aussi des contraintes qui représentent du même coup des limites. À moins d’être infiniment riche et sans obligations, des choix s’imposent tout au long de notre vie. Il faut donc jongler avec les boules suivantes: budget, travail, responsabilités personnelles. Pour illustrer ce segment, j’ai pensé interviewer deux personnes « normales » aux points de vue diamétralement opposés. Afin de conserver l’anonymat de ces généreux cobayes, je les nommerai Bruno et Martin.

Merci Messieurs de bien vouloir participer à ce partage sans prétention scientifique. Première question: excluant la notion de couple/famille, qu’est-ce que le concept de compromis évoque en vous?

Martin: Réfléchir aux conséquences des différentes options et choisir celle qui en donne le plus pour le prix ou qui apporte plus de bonheur pour le trouble qu’elle encourt.

Bruno: Prendre immédiatement ce qui m’attire davantage et continuer ainsi le plus longtemps possible.

Quand devez-vous vous imposer des restrictions ou changer de plan de match au moment de prendre une décision?

Martin: J’ai de la misère à dépenser de l’argent. Je suis un peu peureux de nature sur le plan financier. Ma blonde vous dirait que je suis cheap, mais c’est pas ça. Je cherche d’abord à établir la valeur réelle d’un bien ou d’un service. Ensuite, j’analyse ma capacité à assumer le coût dans mon budget. Si le montant est trop gros ou si je considère que c’est trop cher, je passe mon tour et j’attends une meilleure offre. Pour le reste, je calcule les risques puis décide si le jeu en vaut la chandelle.

Bruno: Je m’arrête quand je n’ai plus d’argent ou plus de journées de congé en banque.

Martin: Une journée de congé est toujours un bon investissement, même à ses frais!

Bruno: Je ne suis pas guidé par la fainéantise comme votre autre invité, je travaille honnêtement en acceptant même du temps supplémentaire pour pouvoir consommer davantage.

Martin: La qualité de vie doit primer. Consommer est un vice capitaliste!

Bon, le but n’est pas de débattre entre vous, mais bien de nous aider à comprendre les enjeux du compromis. Y a-t-il des trucs si importants à vos yeux qui peuvent entraîner des sacrifices ailleurs?

Bruno: Question boiteuse mais réponse simple: priorité aux spectacles, à l’alcool et au poker; en cas de besoin tu coupes sur l’épicerie et sur le remboursement de tes dettes.

Martin: Quelle belle mentalité! De mon côté, je diminue la fréquence de mes sorties et ma consommation en général pour me payer un objet spécial et fortement désiré ou pour investir dans mes placements qui me permettront de vivre une belle retraite.

Bruno: Un mélange de cheap et de plate finalement! Une chance qu’il y a Internet dans ta vie…

Martin: Quel jugement! C’est facile, trop facile. Moi, je ne suis pas comme ça, je ne juge pas les autres…

Je crois qu’il vaut mieux arrêter ici, on a relativement bien compris l’essentiel de votre pensée. Je vous remercie pour votre participation et vous invite à prendre une bière ou deux; ça vous dit?

Bruno: Martin sera content, c’est gratuit!

Martin: Toi aussi, ta carte est loadée et ta paye est dans une semaine…

WP_20150724_024 (2)_20150724224548_20150724224647

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s