Catégories
musique réflexion

Revues en revue

D’après vous, ça sent la fin des revues bientôt, du moins en version papier? Une simple promenade au centre-ville m’a convaincu que l’industrie du magazine glacé telle qu’on la connaît aujourd’hui vivait sur du temps emprunté. Où sont passées ces grandes sections réservées aux périodiques dans les librairies? Qu’est-il advenu de tous ces kiosques à journaux et « Maison de la Presse » qui parsemaient notre mosaïque urbaine? En déambulant le long de nombreuses artères montréalaises, je n’ai croisé que deux commerces spécialisés et quelques timides présentoirs dans les librairies visitées. Rien qui ne se rapproche d’une époque pas si lointaine où le principal dilemme était d’exercer un choix parmi tout ce qui était offert!

Internet est venu changer la donne de façon drastique en proposant une pluie d’informations, d’images et de possibilités technologiques pour combler en tout ou en partie le créneau anciennement occupé par le monde de l’imprimerie. Doit-on s’en indigner ou s’en réjouir? Faut-il continuer à encourager cette industrie ou passer à l’ère moderne et responsable du troisième millénaire en diminuant la consommation « papier »? À chacun son opinion, mais je dois vous avouer que je suis de ceux qui aiment bien feuilleter un bon magazine de temps en temps…

Ça me replonge dans mes souvenirs de jeunesse. Je repense à mes premières revues, musicales bien entendu! Hit Parader était ma principale source d’information et de divertissement, il y avait aussi Circus et Metal Edge qui me faisaient de l’oeil de temps en temps, surtout si Lee Aaron et Lita Ford y apparaissaient. En français, il n’y avait pas grand-chose pour les rockers. Cependant, l’indescriptible Géo Giguère avait réussi à percer un tant soit peu le marché avec son magazine Pop Rock, imprimé en noir et blanc sur du papier journal! Quelques bons articles et photos des grosses pointures du temps comme Iron Maiden et Voïvod; du bonbon pour les francophones! D’ailleurs, en hommage à ce pionnier, je propose une bière qui, comme Pop Rock, est elle aussi disparue de l’univers québécois. Et comme Géo a déjà avoué en entrevue préférer le pot à l’alcool (du moins à cette époque), quoi de mieux que cette Chanvre Rouge de la brasserie Le Chaudron à la santé de notre homme qui a aussi animé une émission de télévision nommée Famille Rock. Cette « ale non-traditionnelle » était relativement sympathique dans mon souvenir sans se démarquer plus qu’il ne le faut par son goût. L’idée d’utiliser le chanvre comme ingrédient était la particularité qui lui donnait une certaine popularité, pas assez suffisante peut-on croire…

Bière Thérapeutique?   À la prochaine, Géo!

Mon dernier achat… WP_20150716_003 (2) … ma dernière revue?

Mes souvenirs

Vous ne connaissez pas Géo? Prenez quelques secondes pour regardez ces clips

Géo dans une pub mémorable

Géo à Famille Rock (30 secondes vous suffiront!)

Pierre Verville qui imite Géo

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s