Catégories
bière musique

Tau Cross et Cascade DH à la rescousse

Ouais, pas toujours facile lever son derrière pour arracher du pissenlit.  À moins d’être fasciné par la beauté du gazon, on veut juste un minimum de respectabilité pour le couvre-sol de sa demeure.  En cette journée mi-soleil/mi-nuances de gris, je me prépare des munitions pour aller combattre l’armée de « dents de lions » qui décorent malheureusement la surface de mon terrain.  Les écouteurs branchés sur le cell pour me divertir et un grand verre pour y déverser le contenu d’une bouteille fraîchement débouchée…

La bière: La Cascade DH de Simple Malt (500 ml)

La musique: Tau Cross – Tau Cross (Relapse)

Résultats de recherche d'images pour « tau cross tau cross »

L’arme:

La question qui tue est évidente; qu’est-ce qui arrache le plus? La bière, le groupe ou le jardinier du jour?

Ok, l’opération commence par un déversement.  Observation immédiate de la belle couleur cuivrée et d’un collet appréciable.  Au nez, un parfum herbeux et houblonné est présent, on sent l’amertume profonde.  Suis-je influencé par ma mission?  Une première gorgée vient confirmer tout cela.  Le houblon envahit la bouche au grand complet, pas trop de subtilité malgré la timide présence des agrumes.  Plutôt résineuse, ça semble être le choix parfait dans les circonstances!

Le ciel se couvre, comme s’il savait que Tau Cross s’en venait dans mes oreilles.  Et ça part fort.  Lazarus résonne contre mes tympans qui redirigent l’énergie dans mon cerveau et, par la bande, dans mes bras qui arrachent des bouquets de pissenlits au rythme de notre ami Away, eh oui, le réputé batteur de Voivod.  Un mélange de metal, de tribal, de hardcore; ça sent la colère et l’énergie; l’amertume profonde aussi?  Vite une gorgée de Cascade DH pour mélanger les sens; match réussi!

L’album se laisse écouter du début à la fin comme un charme pour un amateur de musique dure comme moi.  La voix de Rob Miller donne une ambiance agréablement malsaine à cette musique lourde et saccadée.  Je n’ai jamais été un fan du band de ce dernier, Amebix, ni de Misery ou de War/Plague (bands des deux guitaristes), mais je me promets d’aller « revisiter » leurs précédentes offrandes tant ça coule merveilleusement bien en cet après-midi de mai.  L’attitude punk et le côté heavy électrifient mon esprit, je manie le désherbeur comme si j’avais une arme de destruction massive dans les mains…

Après pratiquement une heure, je dois répondre à ma propre question; sans hésiter Tau Cross arrache le plus!  Je me donne un 8/10 pour mon travail mais un 10/10 de satisfaction pour une activité qui m’attirait autant qu’un nettoyage de salle de bain au départ.  À recommencer…

En résumé

Je donne un 7,25/10 à cette Cascade DH qui ne révolutionne pas le genre IPAméricaine mais qui se veut une très bonne bière de tous les jours.  Bière de caractère qui saura satisfaire les amateurs d’amertume et de résine.

Je donne un 9,5/10 à ce projet étonnant nommé Tau Cross.  Y aura-t-il une tournée? une suite?  Intéressant, très intéressant… Et superbe production!

Un petit extrait avec ça?

Une réponse sur « Tau Cross et Cascade DH à la rescousse »

Je ne connais pas le groupe en question (intéressant et j’en demande encore). Je pense bien déguster la DH (j’adore les IPA). Pour ce qui est des pissenlits, avec mon terrain grandiose de campagne, je n’ose pas m’aventurer dans une guerre avec eux…ils ont gagnés d’avance.

Félicitations à vous !

J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s