Catégories
chronique critique musique Roos Spekto

Spekto à l’écoute

La deuxième partie de mon récit est envoyée à Philo depuis plus d’une semaine, ça devrait être publié bientôt, alors détends-toi, lecteur anxieux, et jette une oreille curieuse à mes deux propositions musicales du moment. Ça te calmera peut-être pas mais ça te changera assurément les idées!

FUCK TOUTE – COKÉ COMPUTER

Sérieusement, je l’ai écouté une dizaine de fois en deux jours et je suis joyeusement accro. Pourtant, il n’y a rien de facile et de trop harmonieux sur les 12 titres de la rondelle virtuelle (j’ai déjà hâte de mettre la main sur la version vinyle). C’est vrai, je savais à quoi m’attendre, contrairement à l’album précédent en 2016, mais de là à ce que ça rentre aussi facilement, ça me dépasse. Pour apprécier Fuck Toute, je me suis souvent dit qu’il fallait être agressif, drogué, fucké dans le cerveau ou crissement pas heureux. Je te laisse décider si je réponds à un ou à plusieurs de ces critères, toutefois j’assume mon amour pour ce band et surtout pour ce magnifique Coké Computer. Si l’on peut penser à Radiohead pour le titre et pour la pièce 3+1=0, ça s’arrête là, rassure-toi si t’aimes pas la bande à Thom! Du punk dur aux accents grindcore, un peu comme si BARF, OFF! pis NAPALM DEATH avaient décidé de participer à une orgie décadente; c’est pas mal ça, mais c’est pas TOUTE ça, faque ça donne ça pis
FUCK TOUTE, ok?

DOGO SUICIDE – SEXE POUR LES YEUX

Il faut croire que l’eau de Québec est aussi mystérieuse que celle de Montréal car cette formation nommée Dogo Suicide a de bien belles idées à partager avec nous avec ce EP intitulé Sexe Pour Les Yeux. Aussi bien être honnête avec toi, fidèle lecteur, je n’étais pas trop certain la première fois que Philo m’a approché à propos de ce groupe. J’étais tout mélangé à cause de leur nom. C’est comme si ma tête pensait à la chanson Doggo de Thick Glasses et à la formation française Pogo Car Crash Control… va savoir pourquoi? Puis lorsqu’il est revenu à la charge pour me demander ce que j’en pensais, j’ai balbutié quelques commentaires généraux avant de m’enfuir puis de commencer à l’écouter pour vrai. Et là, j’ai été saisi. Des petits nouveaux ces gars-là? Ils ont dû en écouter pas mal de la musique car ça va dans plusieurs sens leur affaire, surtout L’École de Cirque. J’aime vraiment ça, un son frôlant le garage et le DIY qui me rappelle la scène de Washington DC, un post punk électrique aux changements soudains de rythme, de la conviction dans les voix… beau mix tout cela! Après plusieurs écoutes, je dois avouer que la chanson titre ne me sort plus de la tête et me fait un peu penser à du Rival Schools que j’adore énormément.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s