Explosive Coquerelle Molotov

La formation Cirrhose et Cendrier a beau être sortie de son Labyrinthe Panoptique, elle ne s’est pas enfuie très loin. Une fois de plus, on nage dans des eaux étranges mêlant plusieurs influences musicales. Moins cirque psychiatrique que le précédent, peut-être plus cette fois-ci dans l’horreur fictive et réelle, Coquerelle Molotov suit une direction difficile à prévoir mais relativement facile à suivre. Si parfois on a l’impression de visiter les années ’70 d’Octobre, on revient rapidement dans les années 2000 à la System of a Down, l’ensemble nappé d’un humour à la Kouna et de la folie de Patton (on y revient toujours) tout en conservant la signature Cirrhose et CendrierBang Bang Bang, Corps à Corps, Tapis Rouge et Canicule Fap Fap sont d’excellentes pièces pour comprendre ce qui nous plaît, tout comme les nombreuses transitions du début à la fin, force du groupe, qui sont de plus en harmonieuses. Vivement un t-shirt avec cette incroyable pochette!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s