Catégories
chronique musique

Combat #2: Lamb of God ou Body Count?

Cette semaine, un intéressant combat de vétérans! Dans le coin bleu se trouve la dernière parution éponyme de Lamb of God alors que dans le coin rouge se présente le Carnivore de Body Count.

Le choix de MA Rush: Lamb of God

Hey, pour ce nouveau comparo, mon choix n’a pas été difficile du tout. Le dernier Lamb of God, album éponyme, l’emporte assez facilement sur le dernier Body Count, Carnivore. D’emblée, je n’ai jamais été un fan de Body Count et Roos dira peut-être avec raison que je suis de mauvaise foi. En fait, leur mélange de Rap et de Métal m’indiffère totalement. Oui, il y a des bons riffs, quoique peu mélodiques, sur cette galette. L’album est bien produit et Ice-T livre ses textes comme un pro. Par contre, il y a un problème à mes yeux, pour un album, quand les deux seules chansons qui m’ont plu sont ce duo avec Amy Lee d’Evanescence et la reprise d’Ace of Spades du band à Lemmy. Où sont les mélodies, ne serait-ce que dans des riffs mélodiques, batinsse ? Et qu’est-ce que cette affaire-là de s’auto-référencer en scandant ‘’Body Count’’ pour ainsi gâcher une chanson pas si mal comme Bum-Rush? Pas ma tasse de thé…

Les gars de Lamb of God ont un nouveau batteur depuis l’an dernier, Art Cruz. On ne peut pas dire que cela a radicalement changé le groupe. Cet album éponyme sonne comme du bon Lamb of God et Randy Blythe est en grande forme. Le peu de ‘’voix propres’’ m’a un peu surpris par contre car Randy avait flirté avec cela récemment avec la pièce Overlord en 2015 et prévoyait en ajouter davantage lors de certaines entrevues de 2017-2018. Les textes me plaisent beaucoup car Randy décoche plusieurs flèches envers Trump et la droite républicaine américaine. Mes morceaux favoris de la galette sont Memento Mori, Checkmate (avec son intro bluesy de Mark Morton), Resurrection Man et l’excellent duo avec Chuck Billy de Testament, Routes. Nous ne sommes pas en présence d’un classique comme leur album Ashes of the Wake, mais reste que ce nouvel opus des champions du Groove Métal est méga solide.

 

Le choix de Roos Spekto: Body Count

Quelle pochette, n’est-ce pas? À l’image de celle-ci, il m’a fallu quelques écoutes avant de vraiment apprécier ce Carnivore de Body Count. Philo a encore une fois choisi minutieusement les deux albums de la semaine, connaissant mes goûts et ceux de MA Rush. Par contre, contrairement au combat précédent, on aurait pu assister au premier k-o de la saison. En effet, pour être franc avec toi, amateur de musique agressive, le dernier Lamb of God est venu me chercher plus que prévu. Quelque chose dans le son, dans le ton, dans l’ensemble; je n’arrive pas à mettre le doigt dessus. Je n’ai jamais été un grand fan de Lamb of God, mais un certain coup de foudre a eu lieu dès le départ. Puis, au fil des jours, mon amour s’est dirigé du côté de la bande à Ice-T. Sans rien enlever à celle de Randy Blythe. D’ailleurs, j’écouterai plus Lamb of God que Trivium cette année…

Je reviens à ce Carnivore servi bien saignant. Nous ne sommes plus en 1992 et la formation californienne a changé un brin son approche musicale, ce qui est tant mieux même si la beauté de l’album éponyme ne sera jamais égalée. En fait, le virage effectué en 2014 avec Manslaughter est celui qu’on reconnaît sur cette récente parution. Si la pièce Carnivore sert d’entrée, Point the finger (avec Riley Gale de Power Trip) est une solide invitation au pit, pit qui ne dérougira pas avec la plus que contagieuse Bum-Rush, morceau qui représente la grande diversité culturelle et musicale du band. Un classique instantané. Parmi les bons coups de la rondelle, il faut absolument souligner la cover de Ace of Spades (Lemmy n’était pas vraiment plus adepte des mélodies devrais-je faire remarquer à l’ami MA Rush), la puissante Thee Critical Beatdown, la remuante The Hate is Real et l’étonnante collaboration avec Amy Lee, When I’m Gone, la plus harmonieuse de l’album évidemment. Malgré un lent départ, je peux déjà t’assurer, curieux lecteur, que Carnivore sera dans mon top de fin d’année; mets ça dans ta pipe mon MA Rush!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s