De Nulle Part vol. 1

L’idée est venue tout simplement. Une trouvaille dénichée au hasard, une magie instantanée. Le titre de cette nouvelle chronique inspiré par une chanson de Faith No More. L’été 2020 est officiellement lancé!

Personne ici ne connaissait John Christie, un mystérieux type du Tennessee. Puis une pochette est apparue sur notre écran, celle du EP Music 4 My Funeral.

Comment ne pas tendre l’oreille avec un tel titre? Le déclic ne s’est pas fait attendre. Le type vit sur une autre planète et dans un fuseau horaire inconnu. On plonge avec lui dans l’underground des années ’80 reconstruit avec une touche post-rock et un soupçon de shoegaze. L’étrange Ambiant Funeral Intermission pourrait d’ailleurs se retrouver dans quelques films de Kubrick et l’on ne se poserait pas trop de questions…

 

À moins de 20 minutes, ce EP est trop vite passé. Il nous en a fallu davatange. C’est pourquoi nous avons poursuivi l’aventure avec le reste de ses offrandes. Christie peut parfois faire penser à Eels, à Hayden et à The Cure, surtout pour les ambiances et par la nostalgie qui en ressort, mais il nous dirige habilement ailleurs assez rapidement. La pièce Stars Over Memphis est un pur bijou qui s’écoute à répétition, inlassablement.

 

Faites comme nous, procurez-vous tout ce que l’artiste offre et découvrez son fascinant univers d’une seule traite!

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s