À l’écoute avec Guy L.

J’écoute beaucoup de trucs ces temps-ci et je fais un peu de tri avant de pondre mes chroniques. Je cherche du franco, du local et de la diversité. Je partage avec vous ce qui se démarque d’après mes propres goûts. Vous en faites bien ce que vous voulez par la suite. Mon fond métallique prend souvent le dessus, c’est pourquoi je débute mon article avec ce groupe américain au nom étrange: Mortifex.

L’album du même nom est sorti au début de l’année. Je me souviens de l’avoir écouté une fois ou deux avant de le mettre de côté, me disant sûrement que je le réécouterais dans un avenir rapproché. La vie étant ce qu’elle est, plusieurs artistes ont sorti de nouvelles rondelles et Mortifex est disparu de mon champ de vision. Heureusement, merci clé USB dans l’auto, le hasard m’a ramené à l’ordre et les huit chansons si longtemps négligées sont réapparues huit mois plus tard!

Ce qui frappe avec cet album est l’impression d’être quelque part dans les années ’80/’90 avant que le Heavy Metal ne plonge dans un relatif anonymat. Ce band a pourtant été créé en 2018! On réalise que c’est « nouveau » grâce à la définition du son de chaque instrument. Chaque chanson peut faire penser à du vieux stock de Testament, Anthrax, Annihilator, Overkill, Metal Church… ce qui est autant une qualité qu’un défaut selon notre point de vue. Au final, j’aime bien écouter ce Mortifex dans l’auto, me rappelant la belle époque du Metal en montant le volume et en pompant le poing!

P-S: Intéressante leur reprise vitaminée de Who Are You (Black Sabbath)

 

******

Je change complètement de registre pour ma deuxième proposition. Philo m’avait parlé en bien du groupe français À Poil! dernièrement. Le nom m’avait fait rire et je m’étais promis d’écouter le Split Vol. 7 de PCT Musique ainsi que le stock précédent du band.

Force est d’admettre que ça accroche assez rapidement ce truc-là! Les quatre chansons offertes sur le split surprennent par leur énergie; on a le goût de bouger et de chanter instantanément. Rien de complexe ici, mais des pièces bien ficelées et livrées à la bonne adresse. Un certain degré d’humour dans les paroles permet au groupe de passer ses messages sans enlever le côté plus festif des rythmes. Après quelques écoutes, il était évident que je devais découvrir Entrée Chaude et Plus que 3 Ans. Et réécouter mes vieux disques d’Oberkampf

Qui dit split dit également un autre groupe, n’est-ce pas? J’ai donc écouté par la même occasion les quatre chansons du groupe ontarien Bel Ann-Ana. Le territoire ska en est un que je fréquente pas mal moins de façon naturelle. Mais sérieusement, ça m’a bien plu. Assez d’ailleurs pour que j’aille visiter l’album Hello Hoopla sorti en décembre 2017. Du ska avec assez de grit pour le rendre plus musclé, plus punk. Les deux registres de voix ajoutent du piquant également. FUSA et Demeaning m’ont sincèrement plu et font désormais partie de mes playlists.

Bonne écoute!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s