Êtes-vous prêts? (édition samedi)

Il est temps, chers lecteurs, de regarder attentivement la grille des spectacles proposés la fin de semaine prochaine. Le festival Heavy Montréal a connu un certain nombre de rebondissements dernièrement et plusieurs ont du mal à s’y retrouver. Est-ce que ça vaut toujours la peine de dépenser son argent durement gagné pour y assister? La réponse est oui malgré tout. Mais peut-être pas tant pour les têtes d’affiche (what’s new?)

Samedi, on débute le party avec Burning The Oppressor, groupe montréalais qui ne fait pas dans la dentelle. Ça rentrera au poste pas mal mieux que la bière ordinaire vendue à prix exorbitant. Les fans ont réclamé leur présence, ils seront là!

Parmi les incontournables du week-end, il y a Pallbearer à 13h30. Une demi-heure de doom harmonieux, c’est pas beaucoup, mais c’est mieux que rien. Un solide band sur toute la ligne. MA Rush et Roos Spekto ne manqueront aucune minute du show!

À 14h00, le fantasme de jeunesse de la moitié de notre équipe monte sur la scène de l’apocalypse: Lee Aaron. Voyage nostalgique assuré avec ce hard rock bien plaisant en milieu d’après-midi. Et ça ne se calmera pas avec l’arrivée du groupe légendaire Sword. Dernière fois qu’on a vu ce band de St-Bruno? Euh… en première partie de Metallica en 1986! Mettons que ça ne nous rajeunit pas, mais maudit qu’on a hâte de vivre ce moment à fond.

À 15h25, un autre incontournable au menu: Baroness. Pour la première fois, on pourra voir Gina Gleason à l’oeuvre à la guitare, ce qui nous réjouit au plus haut point. Les souliers de Pete Adams étaient difficiles à remplir, ce sera à notre tour d’affirmer que le défi a été relevé.

Pas le temps de prendre une pause, on se dirige vers la scène de la forêt pour assister à la performance de Witchcraft. Très inspirée par le rock lourd des années ’70, la formation suédoise risque de créer une ambiance assez spéciale en cette fin d’après-midi. Une très belle prise à notre avis.

Comme l’estomac capricieux de MA Rush risque de crier famine à cette heure-ci, ça sent la pause-repas. On écoutera à distance la déchirure auditive d’Allegaeon en se préparant à la tuerie habituelle de Napalm Death.

La situation bizarre de cette cuvée 2018 est ce trou de 18h30 à 19h00 où seul Underoath s’époumonera sur scène (idem plus tard pour Emperor d’ailleurs). Tant mieux pour les fans du groupe, mais notre prédiction est qu’il y aura un achalandage monstrueux aux points de service. Merci MA Rush, tu nous auras sauvés de cela! Tout cela nous amène au dernier droit de la journée. La question du jour: aurons-nous droit à un Marilyn Manson en grande forme ou pas? Chose certaine, à quelques mètres de là se donneront à fond les gars de Red Fang, avec leur hard rock aux accents sludge. On sait déjà que Roos Spekto lorgne de leur côté…

Après un soupçon de Jinjer et de l’obligatoire Emperor (rien contre le band mais come on Evenko pour l’étrange répartition!) on se fout pas mal du gros nom de la journée (Rob Zombie) et on se dirige dans la forêt pour le show de Between the Buried and Me, dernier incontournable de la journée. Plusieurs pièces des deux derniers EP ou un mélange de vieux et de neuf? À suivre!

Photo Baroness: Ross Halfin

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s