Catégories
actualité chronique musique

Retour sur le fameux TOP-100…

The 100 Greatest Metal Albums of All Time selon Rolling Stone en a fait réagir plus d’un ces derniers temps. Parmi ceux-ci, MA Rush et Roos Spekto, autant pour nous faire plaisir que pour évacuer certaines frustrations. Sans plus tarder, nous laissons le clavier à nos deux spécialistes de la chose pesante…

Résultats de recherche d'images pour « rolling stone mag logo »

À lire: Le top-100 de Rolling Stone

Roos Spekto: Avouons-le d’emblée, l’exercice du Rolling Stone était à la fois intéressant  et casse-cou. Impossible d’arriver à un consensus avec tant d’albums sur une si longue période de temps. Ceci dit, à vouloir toucher à peu près à tous les sous-genres, on passe à côté d’incroyables galettes pas mal plus significatives à mon humble avis.

MA Rush: Bien d’accord avec toi là-dessus, même pas besoin d’être humble à part ça. Ceci dit, pas grand-chose à redire sur la portion « top-10 », juste des classiques dignes d’un podium. Sabbath (deux fois), Metallica, Priest, Maiden, Slayer, Motörhead, Megadeth, Ozzy et Pantera, du gros stock!

Roos: Ouais, pas toujours d’accord avec la sélection des albums, mais le choix des bands me convient. Pantera ne serait toutefois pas dans mon top-10. D’autres groupes et d’autres galettes passeraient bien avant. Je pense tout de suite à Dio entre autres…

MA: Effectivement, c’est aussi vrai pour Motörhead dans mon cas. Un groupe que je respecte énormément ceci dit. Un band digne d’un top-10 pour tout ce qu’il a apporté à la musique, pas juste au genre, un peu à côté du genre d’ailleurs, mais j’aurais eu du mal à choisir un microsillon et à le placer très haut dans le classement.

Roos: Comme on a affaire à un palmarès des cent « greatest metal albums of all time », c’est pas nécessairement le meilleur effort de chaque groupe qui est souligné, mais le truc qui a le plus marqué le style à son époque. C’est ce que je comprends de l’exercice, non?

MA: Malheureusement, ça explique certains choix, comme cet imbuvable Fallen d’Evanescence. J’exagère, je sais, mais de là à être dans le top-100? Come on, c’est pas sérieux, pis un rang de mieux que City of Evil d’Avenged Sevenfold, c’est le comble!

Roos: Le comble de quoi, MA? Ton City of Evil a pas sa place non plus! Pas certain qu’il serait dans mon top-1000…

MA: Vieux bougon va, j’ai quand même pas poussé du côté de Volbeat!

Roos: Vol bite, ouais…

MA: Je te pitche quelques questions: Où est Badmotorfinger de Soundgarden? Où est Crack the Sky de Mastodon? Où est Peace of Mind de Maiden? Où est 2112 de Rush? Ils ont mis un album de Dream Theater, Images and Words, dans leur classement, mais c’est possiblement l’album de Dream Theater le moins Métal…

Roos: Ben raison sur toute la ligne, remarque que je me fous un peu de Dream Theater, sauf pour écoeurer mon frère Rio. Sti que le prog le fait chier!

MA: Ha! Ha! Ha! Pas de misère à l’imaginer… Pis Women and Children First de Van Halen à la place du premier album de Van Halen? C’est n’importe quoi! Je ne comprends pas non plus la présence d’un album de Bodycount dans ce top 100. Et j’ai beau adorer Rainbow, inclure un de leurs albums là dedans est aussi du gros n’importe quoi…

Roos: Choqué le biker? Pour ma part, tout à fait satisfait de voir l’album de Body Count trôner à la position 90. Une galette marquante, provocante, différente. Un vent de fraîcheur dans un univers blanc complaisant. Un gros finger au milieu des devil horns. Un Evil Dick jouissif, un Body Count percutant, un Cop Killer disgracieux; que demander de mieux?

MA: Pffffffff, passons. À certains endroits, on dirait qu’ils ont cherché des bands obscurs que personne connait pour donner l’impression qu’ils connaissent le Métal: Kvelertak? Deafheaven? Pig Destroyer?

Roos: C’est toi qui manques d’ouverture… Ceci dit, j’avoue que pour se retrouver dans ce top-100, c’est plutôt circonstanciel même si ces bands méritent du respect. Tu veux un aveu? Il y a un band que je ne connaissais même pas dans cette sélection: Sleep. Je me suis mis à écouter Jerusalem depuis ma lecture et j’avoue que c’est une très belle découverte. Ça me donne peut-être un peu trop d’idées suicidaires, mais c’est de la maudite bonne musique!

MA: Pas ma tasse de thé le doom minimaliste, mais bon. Comme l’impression d’être pogné dans une pipe à hash avec un oreiller pis une corde. Anyways, chacun ses goûts. Je me laisse aller un peu, mais toi, Roos, des commentaires négatifs à formuler?

Roos: Too Fast For Love n’a pas sa place là, vraiment surestimé cet album. Shout at the Devil a bien plus marqué les années ’80. Il y a aussi les absents comme Sword et Metal Church. Pour le reste, j’ai plus de mal avec les albums qui ont touché la génération Y; en même temps je respecte ça et je me dis que cette cuvée ne doit pas connaître certains classiques que je vénère…

MA: Comme certaines oeuvres de Megadeth par exemple. Rust in Peace devrait être beaucoup plus haut dans ce classement, un monument du Thrash Métal! En tout cas, tant que tu ne fais pas allusion à Pyromania et Stay Hungry…

Roos: Ah ben sti, avoue que tu me cherches mon Sting des mauvais jours!!! Deux oeuvres incontournables pour tout rocker des années ’80. T’es trop jeune, biker au coeur tendre, t’as pas connu la belle époque. Un ado qui découvrait le Metal, le monde pis la vie à cette époque-là capotait quand Dee Snider crachait sa révolte ou quand Joe Elliott émoustillait la population féminine autour de lui. T’étais pas là quand je sortais illégalement dans les clubs avec Pousty, hein Pousty?

Pousty: Ouan MA Rush, t’as rien vécu de ça! Des wet t-shirts débiles au Peel Pub, des danses à poil au Super Sexe pendant que Rock of Ages jouait, des rockeuses en cuir qui se frottaient sur moi au Forum pendant le show de Twisted Sister en première partie de Maiden… Putain que c’était la vraie vie!

Roos: T’en beurres un peu épais, le Gros, comme tes bobettes dans l’temps! T’avais juste treize ans, c’était un peu plus tard tout ce que tu racontes. Mais ça, on va arrêter ça drette là si on veut pas se faire censurer…

Pousty: Ce sera le sujet d’une autre chronique d’abord. Je sacre mon camp aussi vite que je suis apparu. Bonne fin d’article les boys!

MA: Roos, je pense que ce serait juste une bonne idée de finir ça de même. Plus grand-chose à rajouter d’après moi.

Roos: Encore d’accord avec toi, on a fait le tour du jardin. Philozique et ses lecteurs en ont eu pour leur argent aujourd’hui. À la prochaine!

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s