Catégories
musique

Alunah ou l’art du ralenti

Imaginez une seconde que La Faucheuse se dirige chez PJ Harvey pour remplir son mandat. Devant le charme de sa victime, elle cède et lui propose un pacte. Une partie de son âme en échange de sa survie. Puis, après avoir mijoté quelque temps, un projet prend naissance dans une grotte isolée. Ça donnerait quelque chose comme Solennial, dernière galette du groupe Anglais Alunah.

Du doom ténébreux à souhait; non, ça ne sent pas la joie! Pourtant, une certaine beauté s’en dégage, gracieuseté de la voix harmonieuse de Sophie Day. Rien de complexe dans l’ensemble, mais tout est exécuté avec lourdeur et précision. Difficile de ne pas penser à certains riffs de bands tels Black Sabbath, Type O Negative ou Electric Funeral, bien apprivoisés et recrachés à la sauce Alunah. On adore particulièrement l’ambiance de The Dying Soil, le subtil groove de Feast of Torches, le plongeon éthéré de Petrichor et la reprise du classique de The CureA Forest.

Un quatuor à découvrir si ce n’est déjà fait! Et pas besoin d’attendre nécessairement un jour de pluie…

La cote philozique: B

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s