Catégories
musique

Le Stud et les Prophets

Un de nos potes est allé s’amuser comme un fou au Centre Bell il y a une dizaine de jours. Le Stud qu’il s’appelle. Un peu vexé de ne pas avoir lu une critique du show des Prophets of Rage sur notre site, il nous boude depuis. Boudait devrait-on dire puisqu’il vient d’appeler au bureau.

******

– Je peux parler à Philozique drette là?

– Désolé Monsieur, il est présentement absent. Puis-je prendre le message?

– À qui je parle au juste?

– À la secrétaire de philozique.com, Monsieur.

– Écoute-moi, la jeune. Tu diras à Philozique, à Roosshima, à un Houblongol ou à celui responsable de la rédaction ces jours-ci d’écrire un mot à propos du EP de Prophets of Rage. Suis-je assez clair?

– Oui Monsieur. Vous êtes Monsieur qui au juste?

– La jeune, sache qu’on m’appelle Le Stud.

– Monsieur Le Stud, comme il me fait plaisir de vous parler! J’ai tellement entendu parler de vous. C’est un grand honneur pour moi…

– Essaie pas de m’amadouer, la jeune, ta mission pour le moment est de faire le message à qui de droit et de t’assurer qu’un article sur le EP de Prophets of Rage apparaisse d’ici lundi!

– Oh, j’aime ça quand un homme est aussi directif! Je comprends ce que les femmes disaient de vous, Monsieur Le Stud, l’autre soir au Boswell!

– Vas-tu faire ce que je t’ai demandé, la jeune?

– Vous pouvez être sûr que oui, Monsieur Le Stud! Mais qu’aurai-je en échange?

– Euh… Tu veux quoi, la jeune?

– On pourrait commencer par un verre…

– Un verre? Tu me niaises!

– Non…

– Si je me déplace, c’est minimum pour une pinte! Pas un petit verre de gorge serrée…

– Ah, ok…

– Et préférablement une pinte de vin d’orge! Pas une bière légère à 7-8%…

– Oh… et si on ne peut vous servir du vin d’orge que dans un verre, cher Stud?

– J’en commanderai deux d’une seule shot, chère jeune!

– Si vous désirez, Maître Stud!

– Je commence à te désirer ardemment, la jeune! Es-tu prête genre dans une heure?

– Pas de problème, Maître Stud! D’ici là, je vais écrire moi-même cet article; peut-être pourrais-je ainsi espérer plus qu’une pinte ou deux verres en votre compagnie?

– La jeune, si tu fais ça, je te promets d’être à la hauteur de ma réputation!

– Marché conclu!

******

Alors pour Le Stud, voici quelques lignes à propose de ce EP de Prophets of Rage intitulé The Party’s Over. Il s’agit d’un petit missile de cinq chansons. Deux d’entre elles sont des compositions originales de la formation (Prophets of Rage et The Party’s Over) alors que les trois autres sont des pièces live (Killing in the Name-RATMShut Em DownPublic EnemyNo Sleep Til ClevelandThe Beastie Boys). À défaut d’être un grand EP (un EP peut-il être grand anyway?) ou un recueil de nouveautés, cette offrande vaut amplement son prix. Cinq piasses pour une vingtaine de minutes de musique énergique, c’est merveilleux. La reprise des Beastie est le maillon faible de l’ensemble mais rien pour crier au scandale non plus. Au pire, l’achat des deux nouvelles chansons à la pièce (99 cennes chacune sur iTunes) ne devrait pas trop détruire votre portefeuille. Alors voilà, chose promise… chose due! Le Stud saura-t-il maintenant répondre par la bouche de son canon? C’est à suivre…

Prophets of Rage

The Party’s Over

En savoir plus sur Le Stud?

L’ESCO

SOUS-SOL

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s