Catégories
musique

Scott Temple Pilot

Triste nouvelle en ce début de décembre 2015, Scott Weiland, chanteur des Stone Temple Pilots, a rendu l’âme pendant son sommeil en pleine tournée. En toute honnêteté, l’annonce de sa mort n’a peut-être pas « surpris » plusieurs de ses fans puisqu’il était de notoriété publique que Scott combattait plusieurs démons depuis tellement d’années. Cependant, tous espéraient que le bonhomme réussirait à retrouver une vie plus saine et plus stable après avoir vaincu certains de ses vices.

Une série d’images = des milliers de mots:

Comme plusieurs d’entre vous, j’avais découvert ce band en 1992 avec les tubes Plush, Crackerman, Dead and Bloated, Creep et Sexe Type Thing. Un premier cd (Core) d’une qualité plutôt surprenante avait pris d’assaut la planète rock. Je me souviens encore de la tournée qui avait mené STP au Métropolis de Montréal le 16 octobre 1993. La place était bondée et survoltée, la foule désirait voir ce que ce jeune groupe avait dans le corps. Scott semblait un peu gêné devant le public, son regard se dirigeait rarement vers l’auditoire. Il se débrouillait plutôt bien côté voix, mais c’est avec ses mouvements et ses déhanchements qu’il se démarquait. Un diable dans l’eau bénite, à l’image de ce qu’il se passait probablement à l’intérieur.

Clip filmé deux jours plus tard à Toronto, copie presque conforme de la performance à Montréal:

STP a par la suite enregistré Purple (1994) et Tiny Music… Songs from the Vatican Gift Shop (1996), deux albums qui ont propulsé le band à un autre niveau, avec les bons et les mauvais côtés de la chose. Il y a bien eu cet intéressant No.4 (1999) et l’étrange Shangri-La Dee Da (2001), mais on sentait que Scott et STP naviguaient parfois en eaux troubles. Séparation du quatuor et participation à un nouveau projet pour Scott, Velvet Revolver. Un premier opus qui marque un grand coup (Contraband), un deuxième qui a beaucoup moins d’impact (Libertad). Puis seconde vie pour STP avec, entre autres événements, un sixième album en 2010 (Stone Temple Pilots). En 2013, l’aventure STP est officiellement terminée pour Scott. De 1998 à 2015, il aura également enregistré des albums en solo ou avec d’autres groupes, plus dans l’ombre que lors de ses passages avec STP.

À 48 ans, après avoir marqué le monde du rock, vendu plus de 40 millions d’albums et fait le bonheur d’un nombre incalculable d’amateurs de musique avec sa voix et son style unique, Scott Weiland nous a quittés en laissant derrière un impressionnant héritage. Merci et R.I.P. Scott…

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s