Catégories
actualité Roos Spekto

La Petite Vite de Roos Spekto

L’ami MA Rush me racontait récemment avoir eu plus peur de crasher en avion que d’attraper la Covid-19 lors de son voyage en Angleterre l’an passé lors de la fameuse relâche scolaire. Tu le sais, lecteur assidu, que ce gars-là est un être droit, assez carré merci, réglé au quart de tour et régi par des principes moraux et logiques. Le gars passe la moitié de sa vie éveillée à chercher la vérité scientifique, celle qui le réconforte dans ses plus profonds fondements existentiels. Exactement comme les croyants qui plongent dans un bouquin sacré pour trouver un sens à ce qui se passe sur Terre. La logique plutôt que la foi dans le cas de notre motard sympathique, lui qui semble peu attiré par la religion.

Cette discussion a provoqué une réflexion dans mon cerveau embué par les temps qui courent. Si un gars comme MA Rush a eu peur de crasher en avion, malgré ses recherches et sa connaissance des probabilités, comment puis-je juger quelqu’un qui a peur de la Covid? du vaccin? de l’avenir? des intentions du gouvernement? de tout et de rien? Tu devines où je veux en venir, n’est-ce pas?

Voilà, chacun d’entre nous a une partie moins logique en elle ou en lui. Personne n’est neutre à 100% non plus. En plus, certains d’entre nous ont une santé mentale fragile. Si on additionne tout ça, on s’éloigne de plus en plus d’une logique absolue. En autres mots, ma logique, bien que similaire, n’est pas identique à celle de MA Rush. Je pourrais remplacer MA Rush par mon frère Rio et la phrase aurait autant de sens. Pourtant, l’écart entre la logique de MA Rush et de mon frère est pas mal plus grand… Deux personnes intelligentes, capables de raisonner logiquement. Deux logiques parfois diamétralement opposées. Si l’on fait le même exercice avec dix, cent ou mille individus, on se retrouvera avec des écarts complètement débiles.

Donc, est-ce normal ces nombreux clashs qui font rage sur les réseaux sociaux? Tout à fait. Comprends-moi bien, lecteur méfiant, je ne cherche pas à approuver le comportement de certains agitateurs ridicules dans ces faux débats (est-ce que ça existe d’ailleurs un VRAI débat? j’en doute pas mal) très populaires à chaque bilan gouvernemental ces jours-ci. Ces individus polluent les échanges « intellectuels », trop prisonniers de leur mauvaise foi. Concentrons-nous plutôt sur les autres qui forment la majorité. Ces gens ont des peurs comme MA Rush et son avion, ces gens ont des idées préconçues (fausses ou véridiques), ces gens vivent des problématiques différentes (monétaires, professionnelles, familiales, sociales, etc.) et, surtout, ces gens ont des intérêts et des valeurs différentes. Comment peut-on éviter ces clashs? LA question à cent piasses…

Je ne répondrai pas à cette question, lecteur curieux, mais je sais que tu es assez intelligent pour trouver des pistes intéressantes. De mon côté, je me promets de moins juger le monsieur qui s’ennuie de son gym, la madame qui veut rouvrir son bar, le garçon qui voit en cachette sa copine, cette junkie qui s’emmerde, ce père de famille au désespoir, cette entraîneuse en déprime, ce fleuriste qui ne veut pas être vacciné, cette comptable qui est écoeurée de ses semaines de soixante heures passées sous silence car elle est ni infirmière, ni enseignante, ni préposée aux bénéficiaires. Je continuerai de me gâter avec les idiots de mauvaise foi qui vomissent leur fiel un peu partout, certes, mais je me garderai une gêne pour les autres.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s