Catégories
musique

Coups de coeur du Phoque Off 2021

Aussi bien se le dire, on ne savait pas trop à quoi s’attendre du Phoque Off virtuel. Bah, on n’est pas cons à temps plein, on avait une petite idée, mais on se demandait sérieusement si ça allait le faire. Étonnamment, la réponse est un gros oui! C’est un autre univers, une étrange dimension, une déroutante perspective, certes, mais les beaux moments ont été nombreux et la fin de la neuvaine a créé un manque, signe incontestable qu’il s’est passé quelque chose d’intense et d’apprécié pendant tout ce temps.

N’habitant pas Québec, la formule nous a permis de participer à tous les spectacles en live ou en différé, ce qui a été un avantage incroyable. Bien sûr qu’on souhaite un retour à la « normale » d’ici la prochaine édition, mais les bonnes idées de cette cuvée pourraient tellement bonifier Le Phoque Off 2022, n’est-ce pas? À méditer…

Voici maintenant nos cinq coups de coeur de ce Phoque Off 2021!

MILANKU

Ok, c’était le spectacle que l’équipe attendait le plus. Qui dit attentes dit parfois déception, donc ce n’est pas un péché que d’inclure Milanku dans cette liste. En fait, la prestation d’une demi-heure aura été un bonheur absolu du début à la fin. Le visuel était complètement capoté (le mot est faible) et les musiciens ont performé à la hauteur de leur réputation. Au final, nous avons voyagé avec eux, librement, sans savoir où était la destination finale, juste heureux d’être bercés ainsi en plein milieu de semaine un jour de février.

YOO DOO RIGHT

Contrairement à Milanku, on ne connaissait rien de Yoo Doo Right, tellement que l’équipe est passée proche de rater ce rendez-vous. Du rock aux accents psychédéliques nageant dans les eaux du post-rock et du krautrock a été servi avec finesse dans un décor magique une fois de plus (merci à la Société des arts technologiques). Inutile de vous dire qu’on a plongé dans le Bandcamp du groupe depuis…

SYLVIE

Méchante affaire que celle-là! Laissons Spekto raconter: « Je sais pas trop si c’est à cause du nom de leur groupe ou du show d’Ariane Roy juste avant (belle révélation pour moi d’ailleurs), mais tabouère que je m’attendais pas à ça ce matin-là! Du poil plein l’écran, de l’énergie contagieuse, des changements de direction déconcertants, de la présence au cube et une symbiose évidente; je me suis demandé deux ou trois fois ce qu’il y avait dans mon café. Après ça, j’ai arrêté de réfléchir et j’ai trippé avec les boys. J’en profite pour féliciter tous les artistes de cette vitrine, j’ai adoré ma matinée! »

PARAZIT

L’ami Spekto nous a raconté sa soirée il y a quelques jours, force est d’admettre que la formation Parazit a causé des dommages par ici! Heavy, prog, jazz, expérimental sont des étiquettes qui ressortent, mais choisissez les vôtres et on approuvera. On connaissait bien Cardiel, on ne se doutait pas qu’on serait frappé si violemment par le groupe qui les suivrait. Le ton était donné pour le reste du Phoque Off!

AUSGANG

Il y avait une vitrine du monde le mardi matin, vraiment pas dans notre palette naturelle. Tout se passait normalement bien… puis est arrivé sans avertissement ce beat drum-guit. Le temps de lever la tête, un certain Casey est venu envahir l’espace. Quelle voix! Quelle énergie! Qui aurait prédit qu’un rap-rock francophone aurait tant séduit dans notre quartier général? Personne. Bonne Conduite et Comme une Ombre ne sortent plus de nos têtes, c’est tout dire. LA suprise des surprises.

À l’an prochain!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s