Nous sommes les déchets de ce monde absurde

Une fois de plus, Guerilla Poubelle frappe fort, très fort. L’album L’Ennui est disponible depuis deux semaines et ça joue plusieurs fois par jour dans nos studios. Décidément, cette formation ne connaît pas le concept du ralentissement avec l’âge. La fougue rythmique est toujours au rendez-vous et les textes bousculent plus que jamais l’auditeur attentif.

 

Dès les premières notes de Les Frontières du Présent, le ton est donné et l’on sait que la prochaine demie-heure sera de grande qualité. Il n’y a que du bon sur cette galette; l’année 2020 ne pouvait mieux débuter! Un superbe clin d’oeil à Camus sur La Chute, des coups de coeur instantanés (Entre Booba et Balkany, L’Arme à Droite (Hello Noé!)  et L’Argile) ainsi que le classique en devenir: Apocalypse 6:12. Sérieusement, L’Ennui est tout sauf ennuyant; une bombe a littéralement été larguée le 31 janvier!

La fiction du progrès est insalubre
Nous sommes les déchets de ce monde absurde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s