Notre weekend en 10 incontournables (partie dimanche)

Toujours en forme après votre samedi bien rempli? (et votre vendredi ’77 dans certains cas?) S’il vous reste du jus dans le réservoir, voici nos 5 judicieuses suggestions pour cette dernière journée du Heavy Montréal.

Dimanche 28 juillet

FU MANCHU

Un groupe ainsi nommé, ça ne peut que plaire, non? Depuis le début des années ’90, Fu Manchu a su se gagner des fans un peu partout sur la planète. Une douzaine d’albums dans la besace dont le dernier, Clone of the Universe, paru l’an passé. Du stoner savamment exécuté par des pros du genre, ce sera du bonheur pour les oreilles en plein après-midi!

GAMMA RAY

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte

Ce band-là fait partie de notre vie depuis si longtemps. Nous étions des fans du groupe Helloween, puis la bisbille a pogné dans le band. De tout cela est né Gamma Ray avec Kai Hansen comme chef de file. Si Helloween a connu de beaux jours par la suite, nous avons quand même préféré le projet proposé par Kai. Du power metal de très grande qualité, ça ne peut que nous faire pomper notre poing dans les airs et chanter les refrains à tue-tête.

CLUTCH

Résultats de recherche d'images pour « clutch book of bad decisions »

Un exemple parfait de constance et de rigueur, nous avons nommé Clutch. Carrière semblable à Fu Manchu (même nombre d’albums d’ailleurs) mais un stoner plus gras, aux notes blues typiques du sud. Quelques hits ici et là au fil des années sans plus, la formation fait son bout de chemin surtout grâce à sa base fidèle de fans. À ne pas rater si vous aimez le genre autant que nous.

ANTHRAX

Ceux-là n’ont pas besoin de présentation; les gars de Anthrax sont presque considérés un band local tellement ils sont souvent venus au Québec! Nous avons même cessé de compter notre nombre de spectacles… À quoi s’attendre? Aux hymnes connus bien entendus! Mettons que la période Spreading the Disease, Among the Living et State of Euphoria risque d’être mise en évidence. Du gros stock classique finalement.

SLAYER

Tom Araya - Vocals and BassKerry King - Guitars

L’ultime référence thrash pour certains, valeur sûre pour plusieurs, Slayer tire sa révérence avec ce dernier concert en sol québécois. Qui aurait cru au milieu des années ’80 que cette formation deviendrait aussi populaire? À l’époque, les bands de ce style jouaient dans de bien petites salles souvent remplies à moitié. Aujourd’hui, Slayer est le headliner du festival Heavy Montréal; tant mieux!!! Même si la formation classique est réduite de moitié, un show de Slayer demeure un show de Slayer. Merci les gars, fêtons votre oeuvre une dernière fois ensemble.

Lire: Les choix du samedi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s