Anonymus – Sacrifices

Trente ans déjà pour Anonymus, les membres du groupe connaissent donc très bien la définition du mot sacrifices, au pluriel bien entendu. Des sacrifices, ils ont dû en faire plusieurs au cours de ces décennies, mais tout cela a contribué à la signature du band. Cette nouvelle offrande est est une preuve supplémentaire. Du metal puissant, ajusté au quart de tour, inépuisable, direct dans ta face. La recette n’a pas été trop modifiée depuis la première galette, Ni Vu, Ni Connu, mais elle a continuellement été peaufinée avec soin. Si les anciens succès vieillissent bien, on peut quand même affirmer que les plus récentes parutions n’ont pas à rougir de gêne au jeu de la comparaison. Et ce solide Sacrifices s’inscrit dans la même lignée.

Après l’introduction au nom de l’album, une pétarade musicale de trois quarts d’heure comble l’amateur métallique à coup sûr. La première moitié de Sacrifices est carrément époustouflante. L’union fait la force, Scandale, La mèche est courte et Vermine vous rentrent dedans comme si vous étiez au centre du pit. Un mélange de metal, de thrash, de speed et de fureur mordante. En seconde partie, Soif de vengeance, La Violence attire la violence et Pulvérise nous ont énormément plu également; du gros stock lourd et brutal.

En conclusion, n’attendez pas trente ans avant de vous procurer cet album et n’hésitez pas à aller voir Anonymus en spectacle, il s’agit toujours d’une valeur sûre!

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

https://fr-ca.facebook.com/pg/anonymusmetal/events/?ref=page_internal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s