Et si l’album de l’année venait d’ici?

Voivod a largué une véritable bombe récemment. Pour être honnête, on savait que The Wake serait solide, mais peut-être pas à ce point-là. Pourquoi? La question mérite d’être posée; une hypothèse vous sera proposée comme réponse en fin d’article. Tout d’abord, une écoute s’impose.

La première pièce, Obsolete Beings, sera assurément un crowd pleasure pour les années à venir. Du rock lourd et rapide, agrémenté d’un petit passage planant en fin de parcours, le tout exécuté à la perfection, ça ne peut aucunement rater. Le ton est clairement donné. Iconspiracy et Always Moving joueront d’ailleurs un peu dans les mêmes plate-bandes. Cependant, et c’est là toute la beauté de ce The Wake, ça ira dans plusieurs directions avec les autres pièces (qui elles-mêmes ne seront pas livrées de manière très linéaire!) La bien sentie The End of Dormancy donnera le goût de taper du pied en hochant de la tête, les éclatées Orb ConfusionSpherical Perspective et Sonic Mycelium feront voyager dans un univers mystérieux, alors que la musclée Event Horizon saura déstabiliser les cartésiens.

Ce qui frappe avec cet opus, c’est l’audace, la diversité, le mélange des styles. Du metal toujours, bien sûr, mais fortement ponctué de prog, de jazz et de punk. La voix de Snake est à son mieux, le jeu d’Away est fidèle à sa réputation, l’ajout de Rocky apporte un vent de fraîcheur et, possiblement le plus grand responsable de cette incroyable tuerie musicale, l’éclosion du grand talent de Chewy à la six cordes est enfin confirmé. Confirmé? Bah non, on le savait tous. On ne connaissait juste pas ses limites. Cette fois-ci, le gars s’est lâché lousse. Sans renier Piggy et son style, il s’est permis de sortir un peu de l’ombre, d’amener la musique de Voivod encore plus loin. Et peut-être que cette nouvelle offrande est la meilleure du band, n’en déplaise à certains qui ne jurent que par certains vieux titres du répertoire. Chose certaine, la qualité de The Wake n’a rien à envier aux classiques de l’imposante discographie du groupe.

P-S: Les six classiques live de la version de luxe valent vraiment l’investissement!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s