Catégories
banc d'écoute musique

Dans l’ombre…

Certains albums se sont retrouvés dans les bacs récemment sans faire trop de bruit. Voici nos appréciations et nos commentaires à propos de trois d’entre eux…

DEEP PURPLE – INFINITE

Résultats de recherche d'images pour « deep purple infinite »

Nous avons bêtement souri lorsque nous avons reçu cette nouvelle galette de Deep Purple; qu’est-ce que les pépés avaient encore à nous offrir en 2017? Eh bien, pas mal plus que ce à quoi nous nous attendions. Du rock actuel, du prog sans prétention aux accents jazz et blues, du DP bien exécuté et plutôt inspiré; tout pour nous la boucler finalement! Un album qui passera à l’histoire? Non, surtout pas venant d’un band avec quelques joyaux dans son sac, mais un foutu bon album qui n’a pas à rougir à côté du reste de la discographie. Hip Boots, Time for Bedlam et All I Got is You possèdent ce charme qui séduit assez rapidement, croyez-nous!

HEART ATTACK – THE RESILIENCE

Nous sommes tombés sur ce band par hasard, mais quel heureux hasard chers lecteurs! Et quelle belle surprise d’apprendre que ces gars sont Français! Deux phrases, deux points d’exclamation; ça donne déjà le ton. Un mélange de métal harmonieux, de thrash, de puissance et d’énergie, voilà qui résume bien l’oeuvre nommée The Resilience. Comme Testament est en ville cette semaine, il nous semble que Heart Attack aurait été un fit parfait pour compléter le combo. Une tuerie sympathique du début à la fin, avec des qualités que nous aimons autant d’un groupe comme Mass Hysteria que d’une formation telle Killswitch Engage même si le style est ailleurs, c’est vous montrer à quel point Heart Attack peut jouer sur différents terrains… À suivre de très près!

BASK – RAMBLE BEYOND

On se retrouve maintenant en Caroline du Nord, en terres mystérieuses proposées par cette formation éclectique: Bask. Le premier mot qui nous vient en tête est ÉLECTRIQUE. Le rock qui nous est balancé à la tronche est gras et sale, pourtant il est également soyeux et réconfortant. Le courant passe trop bien. Du stoner psychédélique qui manie la lourdeur et la légèreté de façon indécente. Ramble Beyond offre une musique planante inspirée autant par le rock des années ’70 que par le doom des années ’80-’90, facile alors de comprendre l’impression d’être au milieu d’une hallucination pendant les six chapitres de l’album. Du grand art à écouter à maintes reprises!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s