Lourde dose

 

Voici la toute récente offrande de la formation JuniusEternal Rituals For The Accretion Of Light. Ce band du Massachusetts nous en met plein les oreilles avec du rock lourd, atmosphérique et minutieux. Un peu comme si le diable venait d’entrer en cachette dans une église déserte, tout virevolte selon une chorégraphie parfaitement orchestrée. Presque impossible de ne pas imaginer qu’une fusion Gojira/Ghost pourrait ressembler à Junius. Des riffs efficaces, des passages accrocheurs, une voix envoûtante, une production étoffée; tous les ingrédients y sont pour plaire à plusieurs fans de musique virile et inspirée. Les choeurs ajoutent une dimension surréelle à l’ensemble. Un album parfois déstabilisant, difficile à classer et un brin inégal (étrange synthé, envolées progressives…) Le moment fort de l’album étant toutefois ce combiné A Mass for Metaphysicians/Clean the Beast situé en plein coeur de l’oeuvre. À écouter bien concentré à quelques reprises!

La cote philozique: B

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s