La Petite Vite de Roos Spekto

J’ai survécu à la Saint-Valentin; et vous? Putain de mauvaise idée cette fête. Pour presque tout le monde d’ailleurs. T’es célibataire, tu penses à ton ex ou à celle/celui que t’es pas capable séduire. Imagine quand en plus c’est la même personne! T’es en couple, tu dois faire quelque chose de spécial, même si l’autre personne te dit que c’est d’la sauce cette affaire-là; croyez-moi…

Anyways, c’est derrière moi le 14 février et je passe à autre chose. Plein de trucs ces derniers temps, je ne sais trop par où commencer. Tiens, je débute avec la manifestation contre le Big Four de l’évasion fiscale. Quatre gros joueurs qui permettent à des gens qui ont déjà les poches pleines de se les remplir davantage en ne payant pas leur juste part en impôts. Et qui paient à leur place au final? Vous avez deviné, vous et moi! Ça me pète en gériboire pour tout vous dire, c’est pour cela que j’ai accepté l’offre de mon frère pour aller vomir mon fiel malgré mes récentes réticences syndicales.

Pause musicale, appuyez sur la petite flèche pour entendre cette nouvelle galette du band Power TripNightmare Logic, ça donnera le ton pour la suite!

Au début, je croyais que c’était une action de type « on dérange d’aplomb ces gros puants ». Mais de nos jours, il faut être un peu plus poli que ça. On a quand même dérangé en bloquant un gros building. Des bureaux de Pricemotherfuckercooper&Cie y sont installés. Comme on ne pouvait pénétrer les lieux, on a envahi les entrées. Puis, j’ai pu constater que ça dérangeait plus de gens que je ne l’aurais imaginé. Mais c’était triste. Des gens conditionnés. La priorité dans leur vie: travailler, faire de l’argent, plaire au patron…

Le Stud était un mur. Un monsieur cravaté a tenté de passer en ligne droite. Résultat: une belle chemise bleue parsemée de taches brunes, gracieuseté du café sacrifié. Et que dire de ces dames enragées qui nous ont traités de trous de cul (dans les deux langues officielles de notre beau pays), d’estis de BS, de mangeux de marde et de profiteurs du système. De profiteurs du système? Dire qu’on était là justement pour expliquer aux gens que le Big Four profitait du système; ironique n’est-ce pas?

J’arrête là mon envolée parce que je suis en train de me survolter. Je me suis promis de me calmer. Pis c’est pas du monde comme Rio, Le Stud, Britney, Dolly pis P-A qui vont m’aider dans ma quête. Des impliqués, des convaincus, des radicalisés, des extrémistes. En fait, j’suis probablement comme eux, mais je me suis greffé un solide élastique dans le dos, question de me retenir et de me ramener au point de départ. Du bungee horizontal, c’est vraiment spécial, croyez-moi! Mais ça fonctionne. Au moins pour un temps. Je peux bien chialer contre les actions qui manquent de mordant…

Pour m’aider à reprendre mes esprits, quoi de mieux qu’un bon People’s Porter de la Foothills Brewing. Ça apaise mon âme et me pousse à revenir dans le droit chemin…

Je vous reviens bientôt, j’ai beaucoup de boulot à accomplir sur spektophiles.com ces temps-ci. Il faut absolument que je redresse les finances du groupe, sinon ça sent la fin. À la revoyure, chers lecteurs!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s