Catégories
À l'écoute musique

Dans les écouteurs (édition musclée)

Voici ce qu’on écoute par ici ces temps-ci; certains sont de sérieux candidats pour nos classements de fin d’année!

TANKARD – A FOOT IN THE GRAVE

Résultats de recherche d'images pour « tankard one foot in the grave »

17e galette de ces vétérans allemands du thrash. En toute honnêteté, je n’avais jamais accroché avant ce One Foot in the Grave. Pourtant, il y avait du beau stock disponible depuis 1986 (Zombie Attack) mais bon… Peut-être était-ce le manque de sérieux du groupe, lui qui aime raconter des histoires de beuveries? Peu importe, ce nouvel opus rentre au poste de façon complètement imprévue. L’album est bien produit et très entraînant. On s’entend, l’originalité n’est pas au rendez-vous, mais le contraire aurait été étonnant après 35 ans de services. Écoutez Pay to Pray, Arena of the True Lies et One Foot in the Grave et vous aurez une très bonne idée du reste de l’album.

(Roos Spekto)

THE DOOMSDAY KINGDOM – THE DOOMSDAY KINGDOM

Résultats de recherche d'images pour « doomsday kingdom »

On se maintenant tourne du côté de la Suède avec le premier album (éponyme) du groupe The Doomsday Kingdom. Un mélange de hard rock et de doom avec des pointes nous rappelant autant les années ’70 que le goth rock. Une bien belle affaire que celle-là. Dans la voiture, le temps passe vite et le code de route a tendance à disparaître. On sent que The Doomfather en mène large dans le groupe, je serais bien curieux de voir ce que ça donne live. Le gars peut quand même pas jouer deux instruments en même temps! En gros, du Black Sabbath moderne et éclaté comme je l’aime, même en instrumental (See You Tomorrow). Un band à suivre assurément!

(Philozique)

OHHMS – THE FOOL

Les Anglais d’Ohhms nous impressionnent avec les six titres de l’album The Fool paru en mars dernier. Une première rondelle complète pour eux aussi. Du doom graisseux, éthéré, post-metal par séquence et bâti dans une attitude stoner. Du rock sale qui peut faire penser à du Baroness fusionné avec du Khemmis; tout un compliment en fait! La lourdeur de l’ensemble ne peut que plonger celui qui l’écoute dans un univers intense et passionnant. Un beau voyage musical pour les fous consentants!

(Philozique)

MUTOID MAN – WAR MOANS

Ce trio de New York ne niaise pas avec le puck, ça déménage au quart de tour! Du hard rock/metal inspiré de tout ce qui est rapide et saccadé: punk, hardcore, mathcore. Difficile de mettre la juste étiquette sur ce War Moans aux accents bipolaires. Quand ça part, mon corps hésite entre danser vigoureusement ou frapper tout ce qui bouge! Du talent dans ce band, mais maudit que ces gars ne semblent pas se prendre au sérieux. Stephen Brodsky sait chanter et jouer de la guitare, croyez-moi. Écoutez Melt Your Mind, Headrush ou Open Flame si vous avez besoin d’être convaincus! En prime, cette reprise de Purple Rain avec John Baizley pour ajouter à mon argument de vente (pas sur l’album par contre!)

(Roos Spekto)

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s